malise
15 avril 2012
Girl Power : être une femme dans un job où les hommes font loi

Je travaille dans un domaine où la plupart des postes sont tenus par des hommes. Dans une entreprise de plus de 3000 salariés, les femmes qui occupent des postes de direction se comptent sur les doigts d’une main. Bien sûr, les femmes sont nombreuses, mais elles se chargent essentiellement des tâches administratives…

L’égalité des salaires, comme c’est malheureusement le cas partout, on en entend parler, mais on ne la voit pas arriver.

A poste équivalent, il n’y a pas salaire équivalent.

Il faut ajouter à ça un machisme ambiant bien senti, que je ne me permettrai pas de qualifier de misogynie, mais quand même, on en est pas loin…

Dans les Comités de Direction, les blagues salaces sont légion, et il n’est pas rare que les tenues des collaboratrices soient commentées.

Lorsque j’ai été embauchée, j’avais indiqué sur mon CV que j’étais en couple mais sans enfants, et on m’a gentiment demandé de m’engager à ne pas avoir d’enfant dans l’année (et d’enlever mon piercing à l’oreille, mais ça c’est un autre sujet!).

Une de mes amies qui avait travaillé quelques années plus tôt pour la même boîte, mais dans une branche différente, avait été « remerciée » après sa 1ère grossesse. Oui, c’est illégal, mais on trouve toujours un moyen quand on veut se débarrasser de quelqu’un, pas vrai ?

Pourtant, j’ai décidé d’avoir deux enfants. J’ai même eu des grossesses un peu compliquées qui m’ont obligée à m’arrêter au 7ème mois.

Et j’ai eu la chance de récupérer mon poste à l’identique.

Et j’ai la chance de pouvoir aller chercher mes enfants le soir et de les emmener chez leur pédiatre quand il le faut sans que l’on me dise quoique ce soit…

Mais est-ce que c’est une chance ? Est-ce que ça ne devrait pas être un droit ?

Combien de femmes ont vu leur évolution professionnelle s’arrêter net lorsqu’elles sont devenues Mères, alors qu’elles auraient du pouvoir concilier vie professionnelle et vie familiale ?

Vendredi, j’ai participé pour la première fois à une réunion exclusivement composée de femmes. Nous avons certes commencé en parlant un peu de nous, mais nous en sommes aussi très vite arrivées au vif du sujet, sans passer notre temps à faire des apartés sur le petit cul sexy du dernier stagiaire (special tribute to Florence Foresti). Nous avons été bien plus efficaces que dans la plupart des réunions dirigées par des hommes auxquelles j’ai pu assister.

Et franchement, c’était une bouffée d’oxygène !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Vis ma vie »

2 réponses à “Girl Power : être une femme dans un job où les hommes font loi”

  1. Larichesse dit :

    les femmes ont…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *