malise
20 avril 2012
Les tribulations de Miss Mèche (#2) : balade en sling

Bon, là je triche un peu sur le titre, parce que c’est d’une découverte que j’ai faite avec mon fils dont je vais vous parler, même si ma Puce en profite aussi aujourd’hui… 

Nous avons été les derniers de notre groupe d’amis à avoir un enfant. Quand notre premier est arrivé, eux en étaient déjà à mettre en route le deuxième.

Toutes les Mamans autour de moi avaient des attitudes différentes face à la maternité : allaitement, court ou très long, ou biberons, écharpes ou poussettes, cododo ou chambre séparée, laisser pleurer ou non…

Bref, chacune faisant des choix en fonction de ses convictions personnelles, de ses envies, mais aussi du comportement des enfants.

Je n’avais donc pas d’idées préconçues, ayant eu tous les exemples sous les yeux.

Nous avions une poussette, mais je regardais avec envie une de mes amies, adepte des écharpes, et particulièrement douée pour le nouage.

Me voyant tentée, elle m’a prêté sa première écharpe, une écharpe de portage storchenwiege, une longue.

Ah, quelle galère !!!

Elle avait beau me montrer, j’ai mis un temps fou à réussir à la nouer seule, sans m’empêtrer dans les pans dont je faisais des tours et des tours autour de moi… Quand je voulais aller faire des courses avec, je me retrouvais au milieu du parking avec l’écharpe trainant par terre, m’énervant de plus en plus…

Mon fils, sentant probablement mon stress, ne supportait pas de rester dedans. Il hurlait lorsqu’il était ainsi serré contre moi, alors que mon but était justement que nous profitions tous les deux de cette proximité.

Je n’ai donc pas insisté, et suis retournée à ma poussette.

Jusqu’à ce que cette même amie me prête un sling

Et là, je dois vous dire que ça a été une révélation.

La facilité d’utilisation faisait que je pouvais l’utiliser à tout moment, dans la maison ou pour une promenade pas trop longue.

Tout contre moi, mon Loulou restait tout calme, et s’endormait même.

Et, surtout, son Papa, que l’écharpe rebutait, était ravi de pouvoir l’utiliser aussi.

C’est ainsi que le portage est entré dans nos vies…

Sling malise

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Loulette aux fraises »

2 réponses à “Les tribulations de Miss Mèche (#2) : balade en sling”

  1. ça a l’air bien ça . Pareil l’écharpe de portage j’ai toujours galéré avec et du coup j’ai jamais pu m’en servir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *