malise
24 avril 2012
2 jours sans Papa : le retour de bâton…

… ou le 2ème effet kiss cool (enfin, kiss pas cool pour le coup! Excusez le jeu de mot bien nul, mais il reflète parfaitement la situation …) 🙁 .

Suite à mon billet d’hier, je ne pouvais pas ne pas vous raconter le retour de mon Amoureux, pas vrai ? Surtout alors qu’il était entendu qu’il gèrerait tout, non mais!

Et bien il a assuré! Comme toujours en fait, mais là surtout, il n’a pas eu le choix…

Ça a commencé chez la Nounou, quand je suis arrivée pour récupérer les enfants. Comme depuis deux jours je disais à Loulou qu’il verrait son Papa après chez la Nounou, il s’est mis à crier en me voyant, en disant « Non pas toi, Papa! ». Pleurs et tout et tout…

Ambiance.

Les enfants sont des ingrats…

Arrivés chez nous, je le dépose et le laisse avec son Père pour filer chez la pédiatre pour la Puce. Là, gentil, il me dit : « A demain Maman! »

OK, donc quand son Père n’est pas là j’ai droit à « Il revient quand Papa ? » toutes les deux minutes, mais moi, non, je peux partir sans que ça le dérange…

Bref, après je ne peux pas vous dire ce qui s’est passé, mais quand je suis rentrée il était lavé, nourri, sur le point d’aller se coucher. Super Papa!

J’arrive donc, je lui demande un câlin, il me dit : « Non pas toi (again), Loulette! »

Ce petit aime sa sœur, c’est bien…

« Non pas toi (again again), Papa! »

Ce petit aime son Père, c’est bien…

« Et moi mon Loulou ? »

« A demain Maman » en montant les escaliers.

Ce petit… Bouhoouhoouu…

Bon allez, pas grave, je m’occupe de la Puce pendant que son Père le couche.

Et au fait, est-ce que je vous ai dit que pendant tout ce temps, nous (leurs parents), on s’est à peine dit bonjour (bisous sur la joue, sus aux microbes!) et on n’a parlé que d’eux ? Si si… Soirée normale en même temps!

Et le petit jeu, que j’avais quelque peu craint en voyant ses réactions avec son Père, a commencé.

Avec moi, à 20h30, il était couché et je ne devais retourner le voir qu’une fois.

Son Père était encore avec lui à 20h50…

Puis 5 minutes plus tard…

Puis 5 minutes plus tard…

A 21h30, il ne s’était toujours pas assis à côté de moi pour qu’on se raconte notre we!

A 22h00, je suis montée me coucher, le laissant continuer ses allers-retours.

Comment ça c’est pas sympa ?

Ben en fait, pas trop le choix : je suis allée à sa place deux fois, histoire de discuter avec l’affreux Jojo et lui dire que Papa lui avait fait assez de câlins pour ce soir, et je me suis fait proprement virer de la chambre. A grand renfort de hurlements. Impossible de le calmer, son Père a dû y aller pour qu’il ne réveille pas sa sœur.

Et le cirque a duré toute la nuit. TOUTE LA NUIT !!!

Mon Amoureux s’est levé au moins quinze fois, sans exagérer. Il a tout essayé : le chantage, la punition, la discussion, rien n’a fonctionné. A chaque fois, ça aboutissait à des hurlements alors il laissait tomber pour ne pas réveiller la Puce (qui, elle, a dormi toute la nuit, merci ma Chérie!). J’y suis allée aussi, une fois, avec le même résultat que dans la soirée. J’ai rebroussé chemin et suis restée dans mon lit. Mais n’ai pas plus dormi!

Ce matin, quand le réveil a sonné, on avait tous les deux un peu l’impression qu’on venait juste de se coucher… Ça vous fait jamais ça, à vous ?

Et Loulou dormait très profondément quand on est allés le chercher… Il s’est réveillé, en meilleure forme que nous, et nous a dit en rigolant : « Pourquoi j’ai fait le cirque moi, cette nuit ? »

Oui, pourquoi mon Amour, tu nous expliques ???

http://malise.net/wp-content/uploads/2012/04/boomerang2.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Parents mais pas que »

4 réponses à “2 jours sans Papa : le retour de bâton…”

  1. Haaannnnn !!! Mon dieu…. Ben euh…. bon courage qu’on dit ?

  2. Anita dit :

    Courage, ce sont des passages, ça ne dure pas !

  3. minouchkaïa dit :

    Ahlala, comme je la visualise bien la soirée! Ici, alors que les premières semaines après l’arrivée de bébé2 je stressais dès que la grande faisait ses crises, j’ai pris une grande résolution: le
    soir,(ou la nuit) la laisser crier/pleurer/hurler (à condition d’avoir checker que tout était ok), tant pis si elle réveille la petite (foutu pour foutu..), et inversement : la petite deuz a fait
    ses nuits très vite car une fois qu’elle a eu bien espacé ses bibs nocturnes, ben je l’ai laissé pleurer -entre deux caresses sur le front et un petit bisou pour lui faire comprendre que c’était
    l’heure de dodo -(ça n’a jamais duré très longtemps, je te rassure) quelques nuits. Finalement, près de 7 mois plus tard, le bilan est JAMAIS elles ne se réveillent l’une l’autre, alors que
    chambres collées (sauf au petit matin, parfois, sommeil plus léger oblige). Disons qu’au final, avec la deuxième j’ai pris plus d’assurance et de confiance en moi, y compris avec l’aînée…et puis
    je me suis rendue compte quand j’étais trop fatiguée pour lutter (et à ce jeu-là, on s’use plus vite qu’eux) c’était le meilleur moyen pour moi de ne pas péter un câble, au pire je la laisse faire
    son foin toute seule un bon moment, et j’y retourne une dernière fois pour l’ultime bisou qui la calme. Chaque gosse est différent bien sûr, je te souhaite de trouver une soluce qui convienne à
    toute la famille (parce que nos soirées en couple, c’est quand même ce qu’on a de plus sacré ces derniers temps!). Bon courage en attendant la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *