malise
30 avril 2012
« Je veux pas te dire! »

L’apprentissage de la parole, en dépit de toutes les phases plus ou moins énervantes par lesquelles il faut passer, est vraiment quelque chose d’incroyable. Bien plus que l’apprentissage de la marche, je trouve.

A la maison, nous avons un spécimen de bavard particulièrement habile dans le maniement des mots, et c’est sans fausse modestie que je peux vous dire que je suis restée plus d’une fois ébahie devant son sens de la formule ou de la répartie.

En plus des « pourquoi » qui sont encore légion, répétés en boucle tant que la réponse n’a pas été apportée (j’avoue, par lassitude, je réponds souvent « Parce que c’est comme ça! »), nous avons droit à longueur de temps à :

– « Tu fais quoi? ». Dix fois de suite. Alors qu’il est à côté de nous et voit très bien ce que nous faisons …
– « C’est quoi, ça ? », pour désigner quelque chose qu’il connait parfaitement, ou sa variante « Comment ça s’appelle ça ? ». Quand on est tous ensemble, il pose la question d’abord à son Père ou à moi, et après avoir eu la réponse repose la même question à l’autre, histoire de s’assurer qu’on ne lui ment pas, ou qu’on est bien d’accord!
– « Tu dis quoi ? » quand on parle entre nous mais qu’il est à côté.
– Et, le plus horripilant de tous : « Quoi ? », répété sur tous les tons quand on lui dit quelque chose et qu’il fait mine de ne pas comprendre.

Bon, en dehors de tout ça, ce qui est génial quand un enfant commence à être à l’aise avec le langage, c’est qu’il peut raconter ce qu’il fait quand on n’est pas avec lui.

Le soir, quand on rentre de chez leur Nounou, Loulou me décrit sa journée, son repas de midi, ses jeux…
D’ailleurs, alors qu’il a presque trois ans, je suis toujours surprise quand il me dit ce qu’il a mangé, comme s’il n’avait pas de mémoire ou n’était pas capable de reconnaitre ses plats …

Parfois il a besoin que je le questionne.
Mais parfois non.

Parfois, il trépigne d’impatience pour me raconter quelque chose dès qu’il me voit, sans me laisser le temps d’arriver : « Maman, L* a fait pipi dans sa culotte », ou « Avec C*, on a sauté et dansé! ».
Mais parfois, il se fait plutôt discret, alors c’est Nounou qui me raconte : « Ce matin, Loulou n’a pas voulu jouer avec W*, il est resté tout seul dans son coin », ou « Loulou n’a pas voulu manger à midi ».

Parfois, je suis contente de savoir ce qu’il fait quand je ne suis pas là, s’il s’amuse bien, s’il est bien chez sa Nounou.
Mais parfois, je préfèrerais ne pas savoir certaines choses. Ne pas savoir, par exemple, qu’il a beaucoup pleuré parce qu’il ne voulait pas dormir. Ou qu’il a été puni parce qu’il a fait une petite goutte de pipi dans son slip…

Parfois, il raconte de s mensonges, déjà : « J’ai pas voulu jouer avec W* parce qu’il me tape! ». Je sais que c’est un mensonge, la Nounou ne laisserait pas faire, et le pauvre W* est un petit agneau tout tranquille.
Mais parfois, il dit la vérité tout simplement : « Nounou elle était pas contente parce que je voulais pas manger, mais c’est pas bon les petits pois! »

Parfois, il verbalise ce qu’il comprend, ou ce qu’il a retenu de ce qu’on lui a expliqué : « Loulette elle pleure parce qu’elle est malade. C’est rien ma Loulette, ça va passer ».
Et parfois, il verbalise ce qu’il ne comprend pas : « Moi, l’autre jour (=hier, ou ce matin, ou il y a trois semaines…) j’ai pas voulu aller me coucher. Pourquoi j’ai pas voulu aller me coucher, moi ? »

Et pourtant, malgré toute cette volonté de s’exprimer, il y a des choses qu’il ne veut pas nous dire, ou peut-être des choses qu’il ne sait pas nous dire. On a beau lui répéter qu’il peut tout nous dire, il n’y arrive pas…

Il y a tous ces réveils en pleurs, où, quand on lui demande pourquoi il pleure, il nous répond « Je veux pas te dire! »

Il y a tous ces moments où, quand il chouine et qu’on lui demande pourquoi, il nous répond « Je veux pas te dire ».
Il y a ces fois où, quand je lui demande s’il sait que je l’aime très fort, il me répond « Non ». « Pourquoi tu dis non ? ». « Je veux pas te dire! »
Il y a ces gestes, ces regards, qui traduisent sa colère, mais quand on lui demande ce qu’il a, il nous répond « Je veux pas te dire! »

Il y a tant de choses dans sa petite tête, à mon Loulou d’Amour, tant de choses qui ne demandent qu’à sortir …

J’espère juste qu’elles réussiront un jour!

http://1.bp.blogspot.com/-_lCjeX03uCk/T2GzN87AesI/AAAAAAAAAQE/PsJY056aA7w/s1600/silence-speaks.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Loulou des bois »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *