malise
2 mai 2012
Petits noms et terrible 9 (months)

Si vous me lisez depuis quelques temps, vous avez du comprendre que je donne plein de petits noms tout doux à mes enfants. J’utilise plus leurs surnoms que leurs vrais prénoms, sans vraiment réfléchir, c’est ma façon de leur exprimer ma tendresse…

Pour mon grand, ça a été « mon Poussin », « mon Trésor », « mon Amour », « ma Crapule », ou « mon Ouistiti » en fonction des périodes et de ses comportements.
Son Papa au début l’appelait « Lapin », puis c’est très vite devenu « Loustic », « mon Loup », et « Loulou ». C’est celui qui est resté, et que nous utilisons le plus aujourd’hui…

Quand ma fille est née, je l’appelais « ma Princesse ». Puis « ma Bichette », « ma Puce », « mon Coeur », « mon Bel Amour ».
Rarement Loulette en fait, c’est plus son Père qui le dit. Et moi, ici, du coup…

En ce moment, je l’appelle « ma Douce »…

Sauf que ce terme si mignon ne lui correspond plus vraiment!

Mon bébé tranquille, mon bébé sourires, qui contemplait son monde et ne se manifestait que par des « bababa » ou « vavava », est en train de se transformer en tyran … Entre deux éclats de rire, elle nous fait comprendre que son caractère s’affirme…

Jusque là, quand elle était réveillée dans son lit le matin ou après la sieste, elle discutait avec son doudou et attendait tranquillement que l’on vienne la chercher…
Maintenant, elle commence par de petits « mamaman », qui se font de plus en plus forts, jusqu’aux cris et aux pleurs.

A 9 mois, mon bébé a découvert l’impatience, et elle le fait comprendre …

Jusque là, quand elle était sur nos genoux, elle restait toute calme et regardait autour d’elle sans rien dire…
Maintenant, quand elle est sur nos genoux, elle se tortille dans tous les sens et se jette en avant, pour qu’on la mette debout.

A 9 mois, mon bébé a découvert l’indépendance, et elle y prend goût…

Jusque là, quand elle avait faim et qu’elle nous voyait préparer son repas ou son biberon, elle nous regardait gentiment et attendait…
Maintenant, elle râle, puis crie si cela ne va pas assez vite.

A 9 mois, mon bébé a découvert l’autorité, et elle en use…

Jusque là, je lui avais fait goûter quelques douceurs, des petits biscuits par-ci par-là, mais elle ne semblait pas apprécier plus que ça…
Maintenant, ses yeux brillent quand je sors le paquet de boudoirs, et elle rugit si j’ai le malheur de lui retirer celui qu’elle est en train de dévorer.

A 9 mois, mon bébé a découvert la gourmandise, et la revendique farouchement…

Jusque là, quand son frère se collait à elle et la serrait très fort pour faire un câlin, elle résistait à l’assaut et affichait un grand sourire. Même quand il la faisait tomber…
Maintenant, quand son frère s’approche, elle met ses bras devant elle et grogne doucement. Tout en se marrant. Sa pédiatre, qui l’a vue faire, m’a dit : « C’est drôle, on dirait un petit ours! ».
Elle ne croyait pas si bien dire…

A 9 mois, mon bébé a découvert l’intimidation, et elle a compris que ça marche…

Jusque là, je n’avais pas eu besoin de hausser le ton avec elle. C’est vrai que la plupart de ses réactions étaient spontanées, plutôt rigolotes.
Maintenant, quand elle fait « bbbrrrrr » avec sa bouche en mangeant, qu’elle en met de partout et que je lui dis d’arrêter, elle me regarde, me sourit, et recommence.

A 9 mois, mon bébé a découvert le défi, et ça ne lui fait pas peur…

Du coup, il y a des situations un peu cocasses, comme la première fois où je lui ai parlé un peu plus sèchement que d’habitude. C’était la semaine dernière. Elle ne voulait pas se coucher, mais gémissait de sommeil dans mes bras. J’étais épuisée, je l’ai grondée … Elle m’a regardée toute surprise, de ses grands yeux interrogateurs. Elle a souri une fois, deux fois, puis sa bouche a commencé à trembler et une petite larme a coulé…

Moi, bien entendu, je n’ai pas pu résister devant sa bouille toute chiffonnée. Je l’ai serrée fort, l’ai câlinée deux fois plus, l’ai couverte de bisous…

A 9 mois, mon bébé a découvert la manipulation, et ce n’est que le début…

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Loulette aux fraises »

2 réponses à “Petits noms et terrible 9 (months)”

  1. lili dit :

    Ici c’est crapaud pour mon grand, et crapule aussi! pour le deuz, c’est mamour… mais j’essaye de plus l’appeler par son prénom pour lui, car la mauvaise habitude pour mon ainé fait que je
    l’appelle crapaud meme devant ses copains, et je me suis rendue compte qu’ils se moquaient!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *