malise
27 septembre 2012
Ses Amoureuses

Il parait que les enfants peuvent ressentir des sentiments amoureux très jeunes.

Je ne parle pas d’Oedipe, du fait qu’un enfant puisse désirer son Père ou sa Mère, mais bel et bien de l’amour qu’il peut éprouver à l’encontre d’un petit copain ou d’une petite copine.

Chez sa Nounou, mon fils est entouré de jolies demoiselles, toutes de son âge. Mais l’année dernière, nous avons remarqué des changements dans son comportement, nous faisant comprendre que sa préférence allait à la petite fille de sa Nounou, une petite tornade pétillante et autoritaire, que je prénommerai ici Clara.

A la maison, il lui arrivait assez souvent de se tromper, et d’appeler sa soeur Clara. Le soir, parfois, nous l’entendions entretenir avec elle de grandes discussions, à base de « Toi et moi on va faire ceci » ou « Toi et moi on va dire cela »…

C’était attendrissant, c’était mignon comme tout.

Clara, qui n’était présente que les jeudis et vendredis, était notre sauveuse. A cette époque, Loulou pleurait beaucoup lorsque nous le déposions le matin. Mais la perspective de voir Clara le mettait toujours en joie, ce qui nous évitait au moins 2 crises par semaine. Et croyez-moi, ce n’était pas rien.

Pour Clara, Loulou voulait prendre soin de lui. Il faisait attention à ses vêtements, à sa coiffure. Il choisissait avec attention les petites voitures qu’il allait emmener, sachant à l’avance qu’elles lui seraient dérobées par Clara.

Le soir venu, au moment des au-revoir, Loulou courrait après Clara pour lui faire un baiser et en obtenir un en retour. Mais il n’y parvenait que rarement! Parce que oui, je ne vous l’ai pas dit, mais Clara était une chipie… Non contente d’occuper toutes les pensées de son Amoureux transit, elle faisait sa Belle ignorante.

Bien entendu, mon fils éperdu s’empressait de respecter l’adage : « Fuis, je te suis… »

Jour après jour, il se voyait refuser le petit bisous pour dire bonjour, se laissait voler ses voitures, détruire ses constructions, piquer ses livres. Philosophe et persévérant, il ne manquait pas de faire une dernière tentative chaque soir jusqu’à ce que, parfois, il obtienne enfin la récompense suprême : un baiser rendu par l’être aimé.

Il fallait le voir alors, souriant aux anges, de petites ailes lui poussant sous les pieds et le faisant planer très très haut…

Il faut dire qu’à à peine plus de 2 ans, elle avait tout compris la Miss. Je voyais bien moi, dans ses petits yeux de chat, que mon garçon ne lui était pas indifférent. Qu’elle minaudait tout en faisant mine de ne pas y toucher. Elle avait de la chance d’être aussi croquignolette, impossible de ne résister devant sa bouille!

Nous savions qu’avec la rentrée les 2 Amoureux allaient être séparés, Clara ne venant plus chez sa Grand-Mère que pour les vacances scolaires…

Le dernier jour de garde, ils se sont quittés comme ils se sont aimés : en se fuyant!

Cet été, nous avons donc préparé Loulou à cette perspective, redoutant secrètement que le retour chez sa Nounou ne soit difficile.

Mais il s’en passe des choses en 1 mois. Le petit garçon grandit, mûrit, fait des découvertes, passe à autre chose.

L’école le comble, il est tout content d’y aller, ne parle jamais de Clara même lorsqu’il commence à retourner chez sa Nounou.

Puis d’autres prénoms surgissent. Il y a toujours les copines de chez Nounou, Juliette et Léane, qu’il ne regardait même pas l’année dernière. Il y a Louise, qui est dans son groupe à l’école et arrive justement cette année chez Nounou. Il y a aussi Camille, petite blondinette aux yeux bleus (je suis allée voir sa photo lors de la réunion de rentrée! Je sais…).

Tous les soirs, ces prénoms remplacent celui de Clara dans ses interminables discours. Il me raconte leurs câlins, et comment ils se tiennent par la main.

Il n’a pas de préférée, ils les aime toutes, et il le dit. Il ne parle pas d’amoureuses, mais il dit : « Elle, c’est ma Chérie ».

Les rôles sont inversés, et je vois bien moi que ce sont les yeux de ces petites filles qui brillent quand mon Don Juan fait le tour le soir pour un baiser d’au-revoir.

Hier, Clara était là, exceptionnellement. En allant le chercher, je ne l’ai pas retrouvé avec elle. L’amour s’en est allé, d’autres horizons se sont ouverts.

Après tout, pourquoi courir après une fille, quand plusieurs vous courent après ?

http://images2.wikia.nocookie.net/__cb20090610092344/desencyclopedie/images/c/cd/Normal_don-juan-de-marco-promo-005-copy.jpg

Mon Don Juan personnel … Mioum!!!

Sourire

Normal qu’elles craquent toutes, non ???

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Loulou des bois »

5 réponses à “Ses Amoureuses”

  1. FoxyMama dit :

    GumBoy est fidèle en amour, il est toujours amoureux de sa copine de crèche, même si ça fait deux ans qu’il va à l’école, que nous n’habitent plus la même ville et que nous nous voyons peu, c’est
    toujours elle qui habite ses pensées.

  2. Rho mais c’est mignon!
    le mien a été accro pendant 1 an et demi, puis la petite a déménagé, bah comme le tien, pas plus malheureux que ça lol

  3. FoxyMama dit :

    Ils se voient de temps a autre car nous nous entendons très bien avec les parents de la petite cherie

  4. NiouzMum dit :

    Hé non c’est Mon Dom Juan perso ;p
    Ceci dit ton fiston a un sourire craquant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *