malise
8 octobre 2012
Hellocoton je t’aime, mais je te quitte. Enfin, juste un peu!

Je suis en pleine crise existentielle en ce moment. Après m’être interrogée l’autre jour sur ce que m’avait apporté la création de mon propre blog, et avoir souligné que j’étais vexée surprise lorsque certaines blogueuses ne daignaient pas répondre aux commentaires qu’on leur laissait, je me suis dit qu’il n’y avait pas que cela.

Et j’ai alors pensé à cette plate-forme géniale qu’est Hellocoton.

Hellocoton, je connaissais déjà avant d’avoir mon propre blog, mais en toute honnêteté je ne me souviens pas comment j’ai atterri dessus. Probablement en cliquant sur le logo trouvé sur un des nombreux blogs dans mes favoris. En tant que lectrice occasionnelle, je n’avais pas cherché à en comprendre le fonctionnement, et je ne lisais d’ailleurs pas uniquement les unes. J’avais bien vu qu’il y avait différentes catégories, mais j’allais plus spontanément regarder les actus les plus récentes de la catégorie famille.

J’ai par ce biais découvert de nombreux autres blogs, que je n’aurais pas forcément pu trouver autrement, car finalement on retrouve toujours les mêmes blogs dans les blogrolls des unes et des autres (bon je peux parler, je n’en ai même pas!). Ce que je veux dire, c’est que grâce à ça je suis tombée sur des perles (enfin, très subjectivement, en fonction de mes goûts très personnels) n’ayant pas forcément une notoriété très importante.

Je ne raisonnais alors pas en terme de statistiques, ni de lectorat, ni de nombre de pages lues, ni de commentaires. Pour moi Hellocoton était avant tout un vivier de talents.

C’est donc tout naturellement que je me suis inscrite lorsque j’ai commencé Le Blog de malise. Non pas que je me prenne pour un « talent », hein, mais le principe me plaisait.

Mon nom étant déjà utilisé, j’ai du en trouver un autre approchant. Et j’avoue qu’à la longue cela finit par me rendre schizophrène. Ici je suis « malise« , et là-bas « amalise« . Cherchez pas, même moi je ne sais parfois plus comment m’appeler lorsque je commente.

Parce que oui, il y a les blogs que je continue à suivre comme avant et qui ne sont pas inscrit à Hellocoton (si si, ça existe!), il y a ceux qui sont dans Hellocoton mais sur lesquels je vais en direct, et il y a ceux que je suis grâce à mes abonnements et à mon fil d’actus Hellocoton. J’essaie de commenter sur chacun, dans la mesure du possible, et jongle avec mes 2 identités.

Tout ça pour en arriver au but de mon propos : j’ai beau aimer Hellocoton, aujourd’hui je sature.

Je sature parce que je me rend compte que j’accorde beaucoup trop d’importance aux fameux « petits coeurs roses » qui indiquent si un billet a plu ou non. Si on ne me met pas de coeur, c’est donc que mon billet n’a pas plu ? Ou pire, qu’il n’a même pas été lu ?

Je sature parce que parfois je ne suis pas loin de tomber dans le piège du donnant-donnant : si je viens la lire et que je mets un petit coeur, j’espère qu’elle fera de même! Et de ça non, je ne veux pas! Si je dis que j’aime, c’est parce que c’est vrai, sans contrepartie à réclamer…

Je sature parce que je voudrais absolument ne rien rater des nouvelles actus, parce que je suis une boulimique de toutes ces expériences, de toutes ces écritures talentueuses. Au point que finalement je ne prends plus aucun plaisir. Avant je ne me mettais aucune pression, je venais lire en fonction de mes envies et du temps que j’avais. Aujourd’hui, j’écris ici, et je veux lire là-bas. Mais trop c’est trop, j’en oublie qu’il y a une vraie vie en dehors de la toile.

Je sature parce que tous ces blogs que je lis depuis des années, je les envie maintenant plus que je ne les apprécie. Pourquoi est-ce que ce sont toujours les blogs les plus reconnus, les plus renommés, les plus lus, qui ont toujours les faveurs de la une ? En quoi ce que ces blogueuses (que j’étais pourtant la 1ère à admirer) écrivent est plus intéressant que ce que j’écris moi ? Ne faudrait-il pas laisser un peu de chance aux blogs peu fréquentés, ils ont eux aussi droit à leur petite place au soleil ?!

Mais quel miroir aux alouettes !!! Je suis devenue jalouse de personnes que je ne connais même pas, parce qu’elles sont lues ? Mais c’est pourtant bien ce que je fais moi-même!

Je me suis développé un ego qui ne me plaît pas. Hellocoton, loin de m’apprendre l’humilité, m’apprend l’orgueil. Et un orgueil mal placé en plus!

Je me sens blessée, obligée de ravaler ma fierté, comme si j’avais raté un examen de passage ou un concours.

Je suis frustrée de mettre toute mon âme dans mes articles, et de voir qu’ils ne sont que très rarement dans la sélection du jour (ou à la une, rêvons un peu!). Ne sont-ils pas incroyablement magnifiques et suprêmement intéressants, pourtant ???

Bref, je ne me reconnais pas.

Alors certes, je ne reviendrai pas sur ce que j’ai dit, mon blog est ma planche de salut. Mais je ne veux pas non plus m’y perdre, me transformer en une personne que je n’aime pas. Et pour quelles raisons en plus ? Quel est mon but finalement ? Être lue par la terre entière ? Avoir 200 commentaires par billet, auxquels je ne pourrai même pas répondre ? Ne pas savoir qui vient me lire et rendre la pareille ?

Dans l’absolu, je n’écris pas pour être connue, ni pour gagner de l’argent, ni pour battre des records de statistiques.

C’est le moment pour moi de relativiser et de prendre du recul, de sortir mon nez de mon écran et de regarder de nouveau ma vie. J’y perds plus que je n’y gagne…

Mon blog n’aura pas ma peau, Hellocoton non plus.

Je veux retrouver ma légèreté, mon insouciance.

Je vais continuer à écrire, parce que j’aime ça et j’espère que ceux qui passent par ici y trouve un intérêt.

Je vais continuer à aller sur Hellocoton, parce qu’il y a vraiment des filles géniales et des blogs fabuleux, et que je continue à trouver sympa les petits messages distillés au fil de la journée.

Il est temps que j’arrête de me mettre une pression bien inutile.

http://data.whicdn.com/images/30542881/2674019150698926668s9EBPmc_large.jpg

P.S. 1 : Si jamais vous venez ici sans passer par Hellocoton, ça ne vous dirait pas de cliquer sur les petits logos « J’aime cet article » en fin de billet (ou d’aller faire un petit tour sur ma page) pour me donner plein de petits coeurs ? Comme ça je pourrai me sentir enfin aimée, moi la blogueuse no-life …

Naaaan allez, j’déconne!!! Ou pas .

P.S. 2 : Je me doute bien qu’il va être facile d’interpréter ce que je viens d’écrire, alors je tiens à préciser qu’en aucun cas je ne cherche à dénigrer les blogs par mes propos. Bien au contraire! C’est avant tout l’évolution un peu malsaine de mon état d’esprit, due à cette addiction, que je fustige!

Alors, avant de taper la da-dame, sache qu’elle s’auto-flagelle suffisamment …

P.S. 3 : A ce propos, sur ce blog on adhère au Peace Movement.

P.S. 4 : Ahhh, ça fait du bien de vider son sac! Sérieux, je suis la seule à être tombée dans ce genre d’écueil ? Bon aller, je vais me soigner…

P.S. 5 : Là c’est bon, j’ai bien fini!

Qui a dit « ouf » ???

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

18 réponses à “Hellocoton je t’aime, mais je te quitte. Enfin, juste un peu!”

  1. Pour commencer j’ai mis un coeur hein 😉
    Je te félicite pour ton honnêteté et ta capacité à te remettre en question.
    Je partage la quasi-totalité de ton point de vue sans avoir jamais eu le courage d’en faire état.
    C’est vrai que ça rend chèvre ce besoin de reconnaissance que nous portons en nous.
    Je t’ai découverte il y a peu mais je manque moi-même de temps à m’occuper de ma fille tout en cherchant du boulot et je culpabilise de ne presque jamais mettre de comm’…
    En tout cas, sans blague aucune, ton article mérite bien une UNE HC…

  2. FoxyMama dit :

    Bravo c’est « couillou » et je suis d’accord avec toi sans pour autant avoir le même courage. On est tous envieux un jour ou l’autre, on se dit « et pourquoi pas moi » depuis longtemps je me dis que le
    réussite d’un blog n’a pas forcément à voir avec le talent, c’est aussi une question de marketing. Dommage ou pas. En tout cas c’est grâce à hc que j’ai découvert ton blog alors

  3. minouchkaïa dit :

    whaouaah! quelle jungle la blogo! Je n’y connais absolument rien (je suis rien qu’une petite joueuse qui suit plus ou moins une dizaine ou une quinzaine de blog à tout péter, dont le tien fait
    partie, et sur lequel je suis arrivée par la communauté « Si toi aussi tu es une mauvaise mère… ». Je crois que l’exposé que tu fais résume parfaitement une des raisons pour lesquelles je souhaite
    en rester là quant à ma présence sur le web (c’est tellement chronophage et addictif de lire, alors passer à l’écriture, de l’autre côté du miroir, j’ai bien peur de me perdre moi-même, les bébés
    et l’eau du bain aussi!!). En tout cas, j’aime bcp ton blog, ton style, ta sincérité, je te ressemble bcp, et ça fait du bien que tu mettes en mots ce que l’on ressent sans avoir le temps ou le
    talent de le penser ou de l formuler soi-même. Allez,t’en fous des p’tits coeurs de HC!!!! Reste à la source de ce qui motive ton écriture en étant libre de ces jugements ou de ces statistiques. Et
    puis, une plus grande visibilité expose sans doute aussi à plus de malveillance et de coms pas toujours très sympas (que soit dit en passant certaines n’hésitent pas supprimer ou « modérer »). La
    « gloire » n’a pas que des bons côtés, alors je te souhaite de t’y retrouver dans tout cela, et que cela t’apporte plus de bien-être et moins de prise de tête…

  4. Coqueliflo dit :

    Comme je te rejoins !
    HC est une plateforme pour découvrir de jolis blogs. Le rêve d’être en « une »… Lorsque Coqueliflo est « frais et populaire », des petites étoiles arrivent… Tellement heureuse de pouvoir partager
    mon univers ! Mais la 1ère page et les « elles ont la côte » reste depuis un an terra incognita. Côté catégorie Coqueliflo passe de « humeurs » à « photos » à « lifestyle » et de nouveau à « humeurs » : pas
    facile et en fait pas envie de rentrer dans des cases, enfin pas celles-ci !
    Bref, de belles rencontres, de nouveaux visiteurs, de surprenantes découvertes et des avis qui se rejoignent !
    Merci pour ton généreux partage et suis ravie de me promener sur ton blog.
    Bien à toi.

  5. bettyboop60 dit :

    Bravo pour ta franchise tout comme toi je regrette qu’il n’y ai pas de nouveaux blogs mise en avant on retrouve trop souvent les mêmes à la longue ça devient ennuyeux je me lasse ou je farfouille
    dans ce méandre de blogs quand j’en ai le courage, Toujours est il que j’ai cliqué sur j’♥ et je n’attends rien en retour et tous ce qui est nbre d’abonné et de statistiques je m’en moque pour moi
    ce qui compte c’est la qualité et non la quantité, à bon entendeur, bise à toi !

  6. Je ne suis ni vieille (pourquoi tu ris ?), ni influente sur la blogo mais la team m’a déjà mis dans sa sélection du jour quelquefois. Cela m’a fait plaisir de voir que j’étais lue et que de jeunes
    blogueuses (tu ris encore, je te vois !) pouvaient aussi être sélectionnées.

  7. George dit :

    je découvre ton blog par le biais de Hellocoton justement et j’ai mis un coeur ! Bravo pour cet auto-critique qui n’a pas dû être facile à écrire, bravo pour ce recul sur toi et ta façon de
    bloguer, donc sans doute à bientôt.
    Amicalement.

  8. George dit :

    bon j’ai fait une grosse faute « cette » et non « cet » tu bénéficieras donc d’un com de plus 😉 !

  9. NiouzMum dit :

    Je sature pour à peu près toutes les mêmes raisons que toi (sauf quand je mets un petit cœur quelque part, là ce n’est jamais pour du donnant-donnant) …
    Il fut un temps où je cliquais beaucoup sur « j’aime », me disant que ça faisait toujours plaisir à la personne et n’ayant pas beaucoup de temps pour commenter …
    Depuis quelques temps je m’éloigne un peu, je suis beaucoup plus sélective sur ce que je lis (plus que quelques blogs de façon systématique, les autres c’est si le titre et les 1ères lignes
    m’interpellent), mais j’essaie de prendre le temps de commenter de plus en plus les blogs que j’apprécie vraiment, ceux qui n’ont pas 50 commentaires à chaque fois et ceux dont l’auteur passe aussi
    chez moi et me laisse des commentaires (sans que ce soit du donnant-donnant pour autant, je n’aime pas me sentir obligée). Par contre je commente de moins en moins chez ceux qui ne répondent jamais
    aux comms qu’on leur laisse parce que ça me gonfle qu’on ne me réponde pas. 
    Pour ma part c’est clair que j’espère toujours avoir des petits cœurs et des commentaires mais quand j’ai l’un ou l’autre je me demande toujours pourquoi pas les 2 : si la personne a aimé pourquoi
    ne pas commenter (bon après par contre je comprends qu’on ait envie de commenter sans avoir forcément « aimé »)
    Quand je sature trop comme toi ou que je me prends trop la tête je repense à pourquoi j’ai ouvert un blog (avoir une activité pour moi, un endroit où consigner mes pensées, un journal pour me
    souvenir de ce qu’était notre quotidien à un instant T dans quelques années, …) et ça me fait relativiser ! 

    En tout cas, comme d’autres te l’ont déjà écrit, bravo d’avoir osé un tel billet dans lequel on est beaucoup à se reconnaître finalement …
    Et continue d’écrire, j’apprécie ce que je trouve ici !
    Désolée pour la longueur indécente de mon commentaire mais ton article m’a inspirée !

  10. pauline k dit :

    Visiblement, on se retrouve toutes dans ce que tu dis…
    Il est évident qu’un blog, on ne l’écrit pas juste pour soi. Le partage, les commentaires font vivre un blog. C’est normal de vouloir un peu de reconnaissance! Et faut avouer que quand les
    statistiques montent, ça fait plaisir.
    Bravo pour ta franchise!
    Continue à bloguer de manière spontanée comme tu le fais, et tu auras de plus en plus de petits coeurs 😀
    Bises

  11. anyuka dit :

    Je confirme qu’on se retrouve toutes, je pense, dans ce que tu décris (très bien), c’est vrai que j’aime beaucoup hellocoton parce que c’est un outil bien pratique pour suivre les copines, mais
    parfois j’aimerai que des articles qui me tiennent vraiment à coeur soient davantage remarqués, je n’ai jamais fait The Une, mais ça fait tellement de bien au moral (et à l’ego !) de sentir lue…
    et appréciée 🙂 !

  12. je te met même un coeur ici

  13. Marie70 dit :

    Bonsoir, je découvre ton blog (grâce à ton petit ♥ sur mon article photo) je partage ton point de vue, c’est exactement ce que je ressens, bravo pour ton article.

  14. Moi aussi je me retrouve dans ce billet, d’ailleurs j’en ai écrit un semblable il y a peu 😉 Alors un coeur pour toi 😉

  15. MissBrownie dit :

    Quand j’ai commencé à bloguer, HC n’existait pas 😉
    Je pense qu’on passe toutes par une phase envie/ jalousie, c’est un peu normal.
    Personnellement quand je clique sur « j’aime » c’est que j’ai vraiment aimé. Pas du donnant donnant avec moi.
    J’ai la chance d’avoir des billets en Une parfois ou dans la sélection un peu plus souvent. je ne vais pas m’en plaindre.
    Mais je trouve qu’HC donne de plus en plus de place à des blogs variés. En tout cas, je découvre de petits blogs grâce à HC (Je m’en fous des stats des autres ou alors juste par curiosité 😉 )

    Enfin, je trouve ta réaction normale. Je suis passée par là il y a quelques années. Puis on passe à autre chose, on revient à l’essentiel, bloguer par plaisir.

  16. Helene M dit :

    J’ai cliqué mais bon…en temps qu’ovni, je découvre aujourd’hui seulement hellocoton,(je ne sais pas sur quelle planète j’ai vécu jusqu’ici !) sur mon blog le coeur est apparu depuis peu ! et il
    est super assorti à ma page !!! à défaut …

  17. lili dit :

    ho ben ca y est j’ai presque tout lu!! en fait je me rends compte que j’en avais lu pas mal deja! mais je commentais pas forcement, vilaine que je suis!

  18. S-Mummy dit :

    Non tu n’es pas la seule… J’avoue qu’on peut facilement s’y perdre.. Le tout finalement c’est de s’en rendre compte et d’agir en conséquence 😉 ! Des bisous et joyeux 1an à ton petit espace de
    vie 😉