malise
17 octobre 2012
Journée off

Que rêveriez-vous de faire si vous aviez la chance de bénéficier d’une journée complète (enfin, au moins jusqu’à l’heure de récupérer les enfants) rien que pour vous ? Une journée où vous n’auriez pas à vous préoccuper des siestes, des repas et des jeux, vous qui êtes bien occupées à la maison ? Ou une journée où vous n’auriez pas à courir et à jongler avec votre emploi du temps, vous qui travaillez ?

Pour ma part, je ne prévoirais rien d’extraordinaire. Rien que des choses qu’il me serait finalement possible de faire un samedi où mon Amoureux garderait les enfants. Tout ce que je faisais avant leur arrivée, finalement. Si possible dormir un peu plus tard le matin, puis partir déjeuner en ville, aller au ciné, faire du shopping, boire un chaï tea au Starbucks (mon pêché mignon), pourquoi pas voir des copines (ah ben non, elles travailleraient, zut!)…

Mais cela n’aurait pas la même saveur qu’un jour en semaine.

Et il n’y aurait pas cet agréable petit plaisir coupable en pensant aux enfants chez leur Nounou, et aux dossiers en retard.

Hier, j’ai eu droit à cette journée. Pour récupérer de mon déplacement aux journées non-stop de la semaine dernière, j’ai fait l’école buissonnière.

Au départ, j’avais donc  pensé faire tout ce que j’ai cité plus haut. La grasse matinée allait être plus que bienvenue, mais elle serait suffisamment courte pour me permettre d’aller m’encanailler à la Grand’ Ville!

C’est sûr, j’aurais pu en profiter pour commencer à trier les affaires, jeter, faire des cartons.

Oui.

Mais non, en fait!

Hier, je me suis levée lorsque mon fils s’est réveillé. J’ai pris mon petit-déjeuner tranquillou avec lui, puis l’ai habillé, puis ai préparé le sac de ma fille. Sans avoir besoin de courir pour ne pas rater mon train. J’avais prévu de les emmener tous les deux, mais quand on a vu la température extérieure (2 degrés!) mon Amoureux a eu pitié de moi et m’a laissée au chaud.

Je suis donc retournée me coucher. Quel bonheur! Sans rire, je n’ai même pas pesté contre les camions-poubelles qui m’ont réveillée, puisque je pouvais rester au lit tant que je voulais…

Et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait … jusqu’à midi!

Damned! J’aurais pourtant parié en me levant qu’il n’était que 10h30, j’avais vraiment besoin de récupérer!

J’ai donc laissé tomber mes projets citadins, et j’ai passé mon après-midi à cocooner : un peu d’ordi, une petite salade à 14h00, un peu d’ordi (oui, je suis irrécupérable), un long bain bouillant avec un bouquin, bichonnage de cheveux et de visage, puis un chocolat chaud devant la télé avant d’aller chercher mes monstres. J’ai quand même lancé une machine, histoire de, mais j’ai bien veillé à me limiter au minimum légal!

Et vous savez quoi ? C’était trop trop bien! 😀

http://malise.net/wp-content/uploads/2012/10/chat-vacances-soleil-486350-img.jpg

Rrrrrrrrrr. Rrrrrrrrr.
Non, je ne sais pas ronronner.
Mais si c’était le cas, je ne m’en serais pas privée!

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « C’est si bon … »

7 réponses à “Journée off”

  1. FoxyMama dit :

    Bravo, j’aurai fait exactement la même chose

  2. Ca va être une fausse journée off mais pour moi la reprise du taf va s’apparenter un peu à des vacances 😉 Je sais je suis folle!

  3. mon-nid dit :

    Et moi, je bave en lisant le compte-rendu de ta journée… 🙂

  4. Je crois que si j’avais une journée rien qu’à moi, je prendrais mon temps pour accompagner les enfants à l’école et je me ferais une grosse virée shopping !

  5. minouchkaïa dit :

    ah! comme je te comprends. Cette journée off, je me l’octroie chaque lundi. Enfants chez la nounou et à l’école, c’est la top classe entre 9h et 16h20 (ce qui fait une « courte » journée en fait,
    mais déjà ça). Bon, la grasse mat’, faut définitivement que j’abandonne l’idée car chéri part très tôt le matin, et je dois assurer le lever des loulous toute seule, mais après les premieres fois à
    culpabiliser et à s’archarner à récurer la barraque, faire les courses et préparer des repas d’avance, ben je dois avouer que manger quand on veut, ce qu’on veut, traîner en pouvant entendre ce qui
    se dit à la radio, buvant un thé CHAUD, s’offrir une p’tite séance de shiatsu et passer le reste de l’après-midi à comater sur le canapé, ça le fait grave!!! je te souhaite de pouvoir réitérer la
    chose très bientôt. Bon courage pour la suite

  6. NiouzMum dit :

    Ouah le pied !!!
    Mais si un jour j’en avais l’occaz’ je pense que je ferais les 12 milliards de choses à faire dans la maison pour ne pas culpabiliser 😉 et je ne profiterais pas de ma journée 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *