malise
12 novembre 2012
La petite fille chocolat

C’est une véritable histoire d’amour qui a débuté sous nos yeux un certain jour de juin, alors que nous fêtions un peu en avance la première année d’une bébée déjà bien gourmande.

Nous en avions déposé un petit morceau dans son assiette, de cette douceur jusque là inconnue, à l’odeur si prometteuse.

Gâteau – au – CHOCOLAT!

Il ne lui a pas fallu longtemps pour le prendre à pleines mains, et le déguster avec délice. De gros morceaux mis dans la bouche, encore et encore, sans même attendre que la bouchée précédente n’ait été avalée. Des petits bouts tout autour de la bouche, récupérés pour ne pas en perdre une miette.

Chocolat 4

Et une assiette léchée, récurée, lessivée.

Chocolat 3

La découverte du bonheur gustatif. Un choc pour les papilles. Qui n’ont désormais plus réclamé qu’une chose : en goûter ENCORE !!!

Nous y sommes allés progressivement, n’autorisant le chocolat que de façon ponctuelle. Il y a tellement de goûts à découvrir lorsqu’on est un bébé, pourquoi s’en priver ?

Un petit biberon chocolaté le matin, accompagné d’un biscuit aux pépites de chocolat ? L’exemple du petit déjeuner par excellence! Une craquinette au chocolat à 16h00 ? Un goûter de Reine, ma foi!

Et puis, cet été, le Saint Graal réservé jusque là au grand frère (et au Papa, ce voleur de délices!) : j’ai nommé, le Pépito-toutpleindebonchocolatquifond…

Inutile de vous dire à quel point cela lui a plu. D’ailleurs, mieux que le poids des mots :

Chocolat 1

Chocolat 2

Devinez qui n’a pas rechigné à lui lécher les doigts ? Huuummmm !!!

Il y a aussi eu cet étrange oeuf, apporté par Mamie un jour. Une chose toute orange et blanche, que son frère s’est empressé d’ouvrir avec frénésie, pour en ressortir une petite balle jaune.
Je la vois, qui n’en n’en perd pas une miette de ce spectacle, ma mini-Miss. Et qui ne manque surtout pas de remarquer ce que son frère dédaigne et qui ressemble fort à une douceur chocolatée…
Un petit coup d’oeil à gauche. Un petit coup d’oeil à droite. Personne…

Chocolat 5

Non mais ohhh, on n’a pas idée d’abandonner ce pauvre petit chocolat ?!

Chocolat 6

Prise la main dans le sac la boîte, la Loulette!

Depuis qu’elle l’a rencontré, elle n’a de cesse de lui prouver à quel point elle l’aime, ce chocolat. Et pas question de partager, elle est jalouse!

Son dernier béguin ? Le chocolat noir 70% que Papa déguste avec son café. Dès qu’il sort la tablette, il voit une petite abeille virevolter autour de lui dans l’espoir d’en avoir une petite lichette, de ce miel si particulier.

Et puis, maintenant qu’elle a enfin découvert la cachette de ce trésor, et appris a en ouvrir le coffre, elle n’a de cesse d’essayer de le chiper. Ou de nous l’indiquer, le doigt tendu, dans l’espoir que son petit regard de Chat Potté pourra lui permettre d’en avoir un petit bout, juste un tout petit bout.

A seize mois tout juste, elle est accro, ma petit fille chocolat…

P.S. : dois-je préciser que depuis que j’ai cet article en tête, une certaine chanson ne me lâche pas ? Petit hommage à la femme chocolat, d’Olivia Ruiz.

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Loulette aux fraises »

7 réponses à “La petite fille chocolat”

  1. lili dit :

    j’adore!! j’ai hate de faire gouter du chocolat à mon deuz!!

  2. Angeso dit :

    Si elle aime autant le chocolat, c’est que c’est une vraie fille 🙂

  3. ouai mais c’est bon le chocolat alors elle a raison 😉

  4. Sabine dit :

    La mienne est tout pareil, elle adore le chocolat une vrai addict… je pense qu’il y a beaucoup de femme chocolat ! c’est trop marrant de les voir accro comme ça… super article et belles photos
    bien représentatives !

  5. Mme Statler dit :

    mimi comme tout!
    mes enfants aussi sont fans de chocolat : ils lèchent le saladier quand on fait des gâteaux, ne mangent que le chocolat sur les biscuits…
    de vrais addicts

  6. Idem pour ma petite fille ! Une grande consommatrice de chocolat 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *