malise
20 décembre 2012
Mon rêve de robe blanche

L’esprit est une chose étonnante. Vous pouvez avoir passé la trentaine, vous sentir plutôt pas trop mal dans votre peau selon les jours, être sûre de vous et de ce que vous voulez, mais il suffit d’un petit rien pour que la machine s’enraye. Vous croyez vous connaître, vous pensez avoir affronté vos peurs et réalisé la plupart de vos souhaits, mais en un instant des sentiments enfouis au plus profond de votre être refont surface et vous laissent comme sonnée.

C’est ce qui s’est passé mardi, quand j’ai senti jaillir une colère tellement forte et un chagrin tellement intense qu’il m’a fallu impérieusement écrire ce que je ressentais.

Et c’est encore ce qui s’est passé hier, mais de façon beaucoup plus légère.

Après avoir lu un certain nombre de blogueuses évoquer ce qu’elles voudraient faire, ou devraient faire, avant que l’apocalypse n’ait lieu demain soir, je me suis demandé quelles pourraient être mes envies. J’ai commencé à les énumérer dans ma tête, ces douces folies qui me feraient bien rire si je venais à les réaliser. Me teindre en blonde, ou me faire raser la tête. Faire afficher un message d’amour pour mon homme sur tous les murs de la ville. Aller manger dans le restaurant gastronomique le plus cher de Paris et partir en courant sans payer l’addition. Faire un tour en montgolfière. Trouver un moyen pour savoir à quoi ressembleraient mes enfants dans vingt ou trente ans. Et au milieu de tout un tas d’idées plus farfelues les unes que les autres, en a surgi une que je n’avais pas vu venir : aller dans un magasin de robes de mariées et les essayer toutes, pour voir comment ça fait…

Il m’a quand même fallu quelques secondes pour digérer l’énormité de cette pensée surgie de nulle part.

Je crois vous l’avoir dit, mon Amoureux et moi ne sommes pas mariés. Nous nous sommes pacsés il y a quelques années, mais cette démarche était tellement impersonnelle et administrative que nous n’avons même pas pensé à en parler autour de nous à ce moment-là.

Dès notre rencontre, les choses ont été relativement claires. Lui, enfant de divorcés ayant très mal vécu leur séparation, ne trouvait aucun intérêt au mariage. Moi, enfant de parents qui étaient sur le point de célébrer leurs noces de rubis, je n’avais aucune opinion tranchée à ce propos, et à vrai dire cela n’était pas mon sujet de préoccupation principal.

Quand j’avais vingt-cinq ans, j’ai quitté mon compagnon de l’époque, le gendre parfait par excellence, parce qu’il rêvait d’une cérémonie en grandes pompes et d’une ribambelle d’enfants. Moi qui ne vivait que pour l’évasion, j’imaginais cette vie-là comme une prison dorée, et j’ai préféré prendre la fuite. Je n’étais pas prête, et je ne l’aimais sans doute pas autant que j’aime mon Amoureux aujourd’hui.

Puis les années ont passé, j’ai vécu des mariages par procuration, j’ai même participé à la préparation de certains, de l’intérieur. J’ai vu nombre de mes amies porter des robes plus sublimes les unes que les autres, j’ai admiré les belles photos de couples heureux et débordants d’amour. Jamais je ne me suis dit que le mariage tuait l’amour. Mais je trouvais ça « too much ». L’argent dépensé, les mois de préparatifs et de disputes familiales, le stress, l’angoisse, la peur de l’avenir et du bien-fondé de cette décision… Tout cela pour une seule journée, comme si de la réussite de cette belle fête dépendait la durabilité de l’union.

Et me voilà aujourd’hui, à me rêver essayant de belles robes blanches. Quand je pense que chaque fois que l’on nous a posé la question d’un éventuel mariage, j’ai répondu en rigolant que j’aurais l’air ridicule dans une robe de mariée! Satané subconscient! C’est donc bien vrai que j’ai été une petite fille comme les autres, m’imaginant en princesse, et grandissant sans doute avec ce secret espoir de le devenir un jour ?

Bon, je crois de toute manière que cela restera au stade d’une pensée furtive… Ne pas être mariés ne nous empêche pas d’être heureux, de faire des projets, et d’envisager durablement l’avenir à deux.

Par contre, je ne sais toujours pas quelle sera ma réaction lorsque mes enfants me demanderont pourquoi je ne porte pas le même nom de famille qu’eux…

http://data.whicdn.com/images/28753062/tumblr_m45phyxQjI1rw9js3o1_500_large.jpg

Et vous, mariées, pas mariées ? Qu’en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Vis ma vie »

14 réponses à “Mon rêve de robe blanche”

  1. coucoumaman dit :

    Ouais. Suis tout comme toi 🙂

  2. coucoumaman dit :

    Tu m’inviteras à ton mariage? 🙂

  3. FoxyMama dit :

    Il y a un proverbe Dunkerquois (oui mademoiselle) qui dit « si tu veux pas que ton homme t’emmerde, te maries pas, te maries pas » c’est pas tre philosophique mais je partage. A quoi bon se marier si
    on est heureux sans l’être? Claque pas ta thune dans une robe de mariée qui prendra la poussière, après un mariage que reste t’il ? Des photos, des regrets quelquefois. Vis l’instant présent et va
    t’acheter une belle robe pour Noël. Bises

  4. capucine dit :

    Quel avste question!!! Mon homme, quand je l’ai rencontré, ne voulait pas se marier… ne voyait aucun intérêt… soit, on a vécu pas mal d’années comme ça. Puis pareil j’ai commencé à y penser
    jusqu’à la période où je l’ai carrément harcelé (argff quand j’y repense… j’ai un peu poussé le bouchon!!!). Moi, autre histoire, je voulais me marier pour changer de nom de famille! Le mien ne
    me plaisait pas et avait une histoire que je n’aimait pas. Le mariage me permettait de « fuir » un peu une famille… Bref…
    Du coup, oui, j’ai eu ma robe (pas blanche 😉 ) et je ne regrette rien… j’ai aimé me marier et je te rejoins lorsuqe tu dis que la réussite d’une union ne tient pas à la réussite de LA journée!
    Et heureusement!!!
    Allé, sait-on jamais….

  5. coucoumaman dit :

    Mon mec il a posté ça sur facebook aujourd’hui:
    http://www.collectifantigone.fr/retour-du-mariage-au-sein-de-la-societe/

    Euh…voilà quoi. Il a pas parlé de ma bague cette tache!

  6. Toum dit :

    Alors là tu soulève un point très intéressant !!! Je suis effectivement mariée, mais notre mariage a été très claire ! Aucune illusions, on se mari pour se protéger et protéger nos enfants. Car
    rien ne vaut le mariage en cas de « soucis » (décès).

    Je n’ai pas mis de robe blanche, je n’ai invités que mon témoin et ma famille proche. On est passé uniquement devant monsieur le maire et j’étais enceinte de 8 mois de notre ainé. J’étais en
    pantalon et marinière et on a rigolé tout le long.

    J’aime mon mari et je pense qu’il m’aime, mais je ne sais pas de quoi demain sera fait et je ne veux même pas le savoir. Je vis au jour le jour et prend le bonheur à plein poumon sans me poser de
    questions. Demain je peux mourir ou perdre mon mari (pour une autre, un autre ou personne) alors je fais mes choix et j’essai de les assumer au mieux.

    Après, si ça te pourri la vie, va je faire une journée essayage de robe de marié, tu t’invente ton histoire et tu te fais plaisir et tu ressortiras fixé sur tes envies. N’oublie pas de faire des
    photos pour ta maman qui n’a pas put venir parce que ta soeur vient d’accoucher et qu’elle a du partir la voir Mdr

  7. Ptisa dit :

    on peut aussi se marier entre 4 yeux et avec une belle robe ! Je suis mariée depuis 6 ans, c’est ma maman qui a fait la robe, elle est exactement comme je la voulais, j’ai toujours trouvé des
    défauts aux robes des magasins (sauf pronovias, là c’est le top pour moi). Se marier ne change rien, l’attachement et l’engagement est le même que de s’installer ensemble. Etre un couple c’est
    avoir des projets communs. En ce mariant, c’est rendre cet engagement solennel (même si on ne va qu’à la mairie). Pour nous c’était naturel puisque de toute façon on allait rester ensemble et
    former une famille. On a mis les bagues et on a reçu un livret de famille. Ceux qui sont contre le mariage parce qu’ils sentent que c’est une entrave à leur liberté n’ont rien compris : à partir du
    moment où on vit ensemble, on a des enfants ensemble, des biens communs et le crédit qui va avec, pour se séparer, la situation sera aussi difficile qu’en cas de mariage pour régler les questions
    de partage et de garde (sauf qu’avec le mariage il y a des règles qui protègent la famille). Et en ces temps de morosité économique, on ne devrait pas se refuser une pension de réversion en cas de
    décès du conjoint. C’est très terre à terre ce que je dis, mais le mariage c’est la protection de la famille en cas de pépin.

  8. nous on est pas marié non plus il arrive qu’on en parle mais on est pas encore prêt à franchir le cap 🙂

  9. Maman Crotte dit :

    Divorcée mais pas vaccinée. J’aimerais porter le même nom que lui, parce que j’y crois encore malgré tout. Et en même temps, je ne veux pas tout le fatras qu’il y a autour. Nous sommes juste pacsée
    depuis peu et nous n’en avons pas fait de publicité. Trop impersonnel, trop… accessoire ? J’aimerais parvenir à convraincre Ju, peine perdue 🙁

  10. minouchkaïa dit :

    ce « spectre » du mariage, quand on ne l’est pas (mariée), on joue toujours un peu à se faire peur avec (envie, pas envie…). En 7 ans, la question du mariage n’a pas été un long fleuve tranquille
    pour nous(on a failli quand même, mais bon, je crois que l’homme ne le souhaitais pas vraiment, alors j’ai préféré garder mon chéri en toute liberté que le perdre la bague au doigt). Avant, je
    pensais que dans « union libre », le plus important était le mot libre. Désormais, je valorise plus l’union. Quant à la question du Nom, je me faisais tout un roman sur le ressenti qu’en aurait mes
    enfants, mais faut se faire à l’évidence, ils vivent dans un monde où ce n’est plus une exception que papa-maman ne s’appellent pas pareil, et ici, on a tourné la chose en s’arrêtant moins sur la
    différence qu’en soulignant d’autres liens (maman porte le même nom que papy et que tata, etc…), et pis avec un papou veuf, un papy remarié et une 3eme grand mère ayant refait sa vie, elles
    finiront vite par comprendre et se ficheront bien de ce détail, non ? Bon déménagement et belle fin d’année à toi.

  11. Calou dit :

    Quel plaisir de lire tes posts Malise ! Je les dévore depuis quelques temps déja… Et là, puisque tu poses la question, je te réponds de suite : oui, mariée, mais depuis juste 3 mois… Je suis
    une « jeune » mariée de bientôt …50 ans !
    Avant que ne vienne mon tour, j’ai aussi assisté à tous les mariages de mes amies, cousins, cousines…. Les années ont passé, le « prince charmant » s’est fait attendre, le rêve de jeune fille
    s’éloignait de plus en plus…Puis, il y a 7 ans,j’ai rencontré un homme..Divorcé, 3 enfants, il ne voulait plus ni du mariage, ni des enfants…Sur ce deuxième point, nous étions d’accord :
    j’avais passé 40 ans, et malgré mon désir intense de maternité, je savais qu’il était trop tard..Cette satanée horloge biologique avait tourné, et ce rêve impossible à réaliser pour moi…Tant pis,
    ce n’était pas ma destinée… Mais le mariage, pourquoi pas ?? OK, l’homme que j’avais choisi ne le souhaitait pas; alors, nous nous sommes pacsés.. Démarche administrative dénuée de toute émotion,
    vite expédiée, à tel point que nous n’avons jamais pu retenir la date exacte ! On savait que c’était en novembre, mais tous les ans on se disait  » c’était quand déja ? le 17, 18 ou 19 ? »…. Et
    puis, l’année dernière, à Noel, mon homme m’a fait le plus beau des cadeaux : la fameuse demande… Waow…Mon plus beau Noel ! Et voilà, le 15 septembre de cette année, mon rêve s’est réalisé…et
    j’ai eu ma belle robe….Pas blanche, mais une belle robe rouge de princesse que j’ai fait réaliser par un couturier… Cette journée fut belle, magnifique, riche en émotions… Je remercie mon
    mari de m’avoir offert ce cadeau de pouvoir réaliser mon rêve de jeune fille…Même si je n’en suis plus vraiment une, le rêve était intact … Alors OK, çà n’a rien changé à notre vie, rien
    apporté de plus à notre quotidien… A présent, on m’appelle juste « Madame L » et plus « Mademoiselle » et quand je parle de mon homme, je peux dire « mon mari » … OK, on a dépensé beaucoup d’argent
    et d’énergie pour une journée …mais quelle journée…. Quand on peut réaliser son rêve, il faut le faire…La vie est trop courte !
    Je te souhaite de porter trés bientôt la belle robe de tes rêves Malise et ce jour là, tu te souviendras peut être de mon commm ! Bisouxxxxxxxxx

  12. Toum dit :

    Oui !!! C’est vrai que je garde un bon souvenir de notre mariage, mais comme d’une journée bien réussi entre amis. Je ne lui accorde pas plus d’importance que ça. Les photos de moi enceinte je les
    adore, parce que c’était une super grosesse et que je n’ai jamais été fatigué jusqu’au jour d’accoucher. Allez, je te souhaite de bonnes fêtes et à plus 🙂

  13. EloD16 dit :

    Et bien moi, je me suis mariée il y a bientôt 6 ans presque par….dépit! Ben oui, 3 ans à essayer d’avoir un bébé, la « lutte acharnée » à chaque moment fatidique du cycle et les rendez-vous répétés
    mais toujours infructueux chez le spécialiste….Et puis un jour, mon amoureux me demande sur l’oreiller si je veux l’épouser! Un gros fou rire me prend car nous n’en avons jamais parlé et avec ma
    famille « recomposée » et leurs mésententes, il me paraît tellement énorme d’envisager ce type de « rassemblement »…Mais finalement, c’est une évidence : on s’aime et peu importe le reste…Alors je
    me lance à corps perdu dans tous les préparatifs qui vont bien…robe (rose pour moi, mon rêve), et tout le reste….et le résultat en vaut la peine…Très belle soirée, très beaux souvenirs…et
    beaucoup d’émotions! Pour apprendre 1 semaine plus tard lors de notre voyage de noce la grossesse tant attendue!!! Alors, le mariage pour moi, c’est tout sauf un regret!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *