malise
11 février 2013
19 mois, pas à pas …

A pas de loup, à pas de fourmi, à pas de gazelle, à pas d’éléphant, à pas de crocodile, à pas de puce, à pas de perroquet, à pas de marsupilami (si si), à pas de tigre, à pas de basse-cour… Au pas de danse, au pas de course, au pas de charge, au pas de découverte, au pas de « sauve qui peut », au pas de badaboum, au pas de patatra, au pas de « hop »…

A 19 mois, la marche et tous ses avantages n’ont plus de secrets pour ma poussinette. En réalité, elle ne marche pas, elle court. Tout le temps. Elle court derrière son frère (et se mange le mur une fois sur deux), elle court quand on lui dit que c’est l’heure du repas, elle court pour nous échapper quand on veut changer sa couche en répétant « Ah boui, cotine moi! », elle court pour aller à la porte quand elle entend son Papa arriver, elle court pour être la première dans les escaliers. Escaliers qu’elle grimpe à vitesse grand V, sur les genoux, et redescend de la même manière.
Quand on lui dit « Attention Loulette, tu vas tomber dans le vide » parce qu’elle est trop près du bord, elle répond « Ah boui, d’acco! », et se décale au milieu. Son pas peut se faire léger, léger, quand elle se cache derrière le canapé, ou lourd quand elle en descend et veut nous faire entendre qu’elle y arrive toute seule. Elle danse en se balançant d’un pied sur l’autre, puis part sur la point des pieds en éclatant de rire. Elle saute aussi, beaucoup. Sur notre lit, sur la canapé, par terre. Elle se jette sur le sol avec son doudou comme amortisseur, et lui fait un câlin gros comme ça pour se faire pardonner. Elle enlève ses pantoufles, s’enfuie en les tenant dans ses mains, et du coup s’étale de tout son long, régulièrement. Parfois elle se fait mal, pleure à grosses larmes, puis repart en riant dès qu’elle retouche le sol. Et parfois, elle n’a rien, mais est juste vexée, alors elle nous tourne le dos et boude une minute, parce que oh, quand même, ça n’est pas censé lui arriver, à elle! Le quatre pattes que nous avons longtemps espéré est bien présent maintenant, elle en abuse allez comprendre, et j’avoue que je ne boude pas le plaisir d’aller à sa rencontre dans la même position, ou de me cacher et de faire « bouh » quand elle arrive à ma hauteur. Elle se redresse systématiquement de peur, puis rigole, et se remet à quatre pattes en criant « Acore! ». Elle fait plein de bruits avec sa bouche, et s’éclate encore plus quand on fait comme elle. Il y a toujours les « hop » quand on l’assoie, auxquels se sont ajoutés les cris de petit tigre « rrrrhaou » et les « bela bela beleu » en faisant rouler la langue. Il y a les « whou whou » aussi, et les « ron ron », et les…

A pas de coquine, à pas de malicieuse, à pas de douce, à pas de têtue, à pas de câline, à pas de tendre, à pas de curieuse, à pas de bavarde, à pas de gourmande, à pas de sauvageonne, à pas de pot-de-colle, à pas de coquette, à pas de joueuse, à pas de chanteuse, à pas de boudeuse, à pas de petite soeur, à pas de grande fille, à pas de géant, à pas de merveilleuse…

Elle parle, elle parle, elle parle. A nous, à ses doudous, à son frère, à la télé, à Maya l’abeille. Elle en raconte des choses, que l’on ne comprend pas toujours. Et puis surtout, elle répète. Tout. Et souvent très bien. Elle dit « Ma-hi » quand on lui donne quelque chose, et « Baa-na-ni » quand on va la coucher. Elle accepte les câlins de son frère, maintenant, et quand il la serre contre lui elle a un sourire grand comme ça. Elle adore jouer sur notre lit, elle nous pousse pour qu’on s’allonge puis vient poser sa tête sur notre poitrine, dix secondes. Elle est fascinée par nos langues, qui bougent toutes seules, et ne parlons pas de nos pieds qui se recroquevillent. Elle s’endort toujours en suçant son pouce gauche, et en tournant une mèche de cheveux avec sa main droite, même quand elle est couchée sur le côté droit (mais comment fait-elle ?). Elle ne veut plus trop manger toute seule, mais elle veut bien avoir la cuillère pour taper sur la table. Ou alors si elle mange seule, elle passe son temps à essuyer sa bouche avec la cuillère. Hop d’un côté, miam. Hop de l’autre, miam…

Loulette jolie

Mioummmmm!

Elle change de chaise tous les jours, parce qu’entre la sienne, celle de son frère, ou la même que la nôtre avec un réhausseur, elle n’arrive pas à choisir. Par contre, elle veut systématiquement l’assiette orange, et avoir sa gourde et sa timbale à proximité. Mais même avec tout ça elle finit toujours par demander un verre, comme son frère. Elle ne réclame plus que son doudou-chien (très justement prénommé « Hiien ») soit à côté pour manger, mais pendant assez longtemps elle a refusé ses repas s’il n’était pas là. Elle raffole des yaourts à la vanille, du comté et des pompottes, mais ne veut plus de gâteaux pour le goûter. Par contre, un morceau de papillote, ça, elle veut bien. Elle sait faire notre café : ouvrir la trappe, mettre la capsule, fermer, appuyer sur le bouton, et nous travaillons ardemment à lui faire griller nos tartines (). Elle a beaucoup plus de mal à jouer seule que lorsqu’elle était plus petite, alors elle se colle contre ma jambe pour mendier un câlin, ou pour que je la porte. Elle passe sa tête entre mes jambes, aussi, parce qu’elle aime toujours autant regarder à l’envers. Elle se passionne pour la cuisine (la nourriture ?). Elle est toujours à côté de moi quand je prépare le repas. Elle montre le four ou la casserole en disant « Chaud ? », et elle appelle tout le monde : « A ta’, manyer! ». Elle ne veut jamais être en reste, veut participer à tout. Elle répète sans cesse « à boi, à boi » pour avoir elle aussi un câlin, ou grimper sur nos genoux si possible en virant son frère d’une tape toute fraternelle sur la tête (et si ce n’est pas assez explicite, elle tire sur son pull ou son pantalon, en criant « Non, à boi, pas toi! ». Elle a découvert la chanson de Maya l’abeille, j’aurais mieux fait de m’abstenir sur ce coup-là. Maintenant, à peine levée, elle dit « Acore » en montrant l’ordinateur, et « Acore l’abei » quand on fait semblant de ne pas comprendre. Et alors elle l’imite, en bâillant comme elle, ou en secouant sa tête. Et elle chante le générique aussi, « laa laa laa »…

Loulette-et-Maya-copie-1

« Baaayaa, Baaayaa … »

Elle est tellement drôle, avec ses mimiques qu’elle répète quand elle voit que ça nous fait rire. Et puis, aussi, elle est jolie comme un coeur, avec ses cheveux tout fous que je n’arrive pas à discipliner. Et elle pousse, elle pousse, c’est incroyable! En l’espace de quinze jours, je l’ai retrouvée chez sa Nounou une fois avec un gilet au niveau du nombril alors qu’il lui allait encore le mois dernier, et une autre fois les gambettes à l’air sous son pantacourt, parce que le collant que j’avais laissé lui arrivait au milieu des cuisses! Ahem … Quant à mon Amoureux, en voyant l’autre jour notre nièce de huit mois en pyjama, il a été tout surpris de comprendre que c’était celui de Loulette, en taille neuf mois, alors qu’il était persuadé qu’elle le portait en ce moment…

Petite-cuisiniere

Telephone-dans-cuisiniere

Saviez-vous que « le allo » est bien meilleur réchauffé au micro-ondes plutôt qu’à la casserole ?

Elle est de plus en plus coquette, adore les boucles d’oreille, les bracelets, et les robes qui tournent. Elle voue une passion sans limite à ses chaussures, et se transforme en petit chien dès qu’elle comprend qu’on va aller se promener (et donc lui mettre ses chaussures, cqfd). Son grand drame ? Savoir les enlever, mais pas les remettre! Par contre, n’essayez surtout pas de lui mettre une moche combinaison de ski et de grosses bottes, sinon l’histoire tourne au drame!

Une vraie fille

Loulette nez

Oui, Loulette est très raffinée, aussi!

Elle est tout ça ma Loulette, à 19 mois, et bien d’autres choses encore…

Mais elle est surtout mon bébé d’Amour, mon Trésor joli, ma fille Chérie…

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Loulette aux fraises »

13 réponses à “19 mois, pas à pas …”

  1. Nos filles ont le même âge, la mienne est née le 30 juin et la tienne ?

  2. mamandoudouce dit :

    Juste

  3. Ta Loulette elle sait faire le café? waouh! la classe! En tout cas elle me fait beaucoup pensé à ma Chouquette qui aura 19 mois dans 10 jours. Elles grandissent trop vite là, où c’est moi? Bonne
    chance pour le 153ème visionnage du générique de Maya 😉

  4. Oh mais elles se suivent nos choupinettes ! 😉

  5. Swag Mummy dit :

    Trop mignonne ! Ils grandissent tellement vite….. Je suis toujours partagée entre la nostalgie de voir le temps passer et l’envie de la voir évoluer encore et encore.. Enfin bon comme le temps
    qui passe ne nous attend pas.. Je fais avec 🙂 et puis c’est tellement beau 🙂 !

  6. Tout mimi, ça donne envie de la connaître ta loulette !!

  7. coucoumaman dit :

    trop chou !!!
    😉
    Làààààààààààààà!

  8. Mouarf! Le coup des doigts dans le nez, j’ai la même at home 😉
    C’est fou tous ces progrès quand on pense qu’hier encore elle sortait de ton ventre… Et dire que bientôt ce seront les 2 ans, puis la rentrée à l’école puis le premier chéri, puis la première
    cuite… et après l’indépendance chérie 😉 Allez j’arrête où tu vas pleurer!

  9. coucoumaman dit :

    c’est une chanson?? c’est ta participation à mon swap 😉

    hihihi

  10. Et oui ça grandit trop vite… Les gnomes progressent et deviennent autonomes à une vitesse folle à partir d’1 an, 1 an 1/2 ! Profitez-en bien 🙂

  11. chouf dit :

    Mais que c’est mignon ce doigt boudiné dans cette petite narine, j’adooooooore!!!!
    Joyeux! à ta bébé…

  12. edith dit :

    Le bébé devient enfant, pour notre plus grand bonheur, et en même temps, pour ma part, une pointe de nostalgie se fait sentir…cette vie de bébé est tellement éphémère! Nous sommes parents
    d’enfants, puis d’adolescents et d’adultes bien plus longtemps… (ma dernière a 25 mois…)
    Bref en tout cas, ça à l’air d’une bien jolie poupette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *