malise
12 février 2013
Oui mais Mamie, elle …

« Oui mais Mamie, elle, elle veut bien! »

« Oui mais Mamie, elle, elle dit que c’est pas grave! »

« Oui mais Mamie, elle, elle est d’accord! »

« Oui mais Mamie, elle, elle dit qu’on a le droit » …

Ou sa variante :

« Ben chez Mamie c’est pas grave! »

« Ben chez Mamie on peut! »

« Ben chez Mamie on a le droit! »

Vous avez compris … Quatre jours chez Mamie, ou comment nous ruiner trois ans et demi d’éducation!!!

Oui, parce que vous ne le savez peut-être pas, mais notre Loulou, chez sa Mamie, il a le droit de : manger avec ses doigts, être à table avec ses doudous, ne pas mettre de serviette, poser sa tête dans son assiette pleine pour se reposer, manger devant la télé, se promener en slip, sortir tout nu dehors, prendre un bain avec l’intégralité de son stock de jouets ou dormir avec ses voitures, ne pas se brosser les dents, manger des gâteaux pour le dîner, manger des bonbons pour le petit-déjeuner, transvaser l’eau du bain sur le sol, courir en chaussettes, descendre les escaliers en courant, sauter sur le lit ou le canapé, monter sur le dit canapé avec ses chaussures, manquer un repas, jouer sur les livres avec ses voitures, regarder la télé au lieu d’aller faire la sieste, se lever avant le réveil-mouton…

Et puis sa Mamie, elle au moins, elle lui donne son biberon, elle lui donne la becquée, elle veut bien lui faire goûter son café, elle lui permet de boire du sirop de grenadine tout le temps, elle lui dit de ne surtout pas terminer son assiette, elle vient faire la sieste avec lui, elle le laisse en pyjama toute la journée, elle joue tout le temps avec lui quand il le lui demande (c’est-à-dire tout le temps aussi, en gros).

Sa Mamie, elle, elle ne le gronde jamais, elle ne lui dit jamais que ce n’est pas bien, elle ne l’oblige pas à faire des choses. Sa Mamie, elle, elle n’est pas méchante …

Et nous voilà donc relégués au rang de parents tortionnaires, et notre nid douillet transformé en bagne pour enfants!

Alors je vous l’accorde, j’en rajoute et il y des choses à prendre et d’autres à laisser dans tout ce que j’ai pu vous citer, heureusement. Cependant pas tout, hélas, Mamie ayant un peu tendance à oublier que :

1/ Loulou a presque quatre ans;

2/ Il ne faut surtout pas dire amen à tout, sinon c’est le drame assuré.

Il n’empêche que je n’ai inventé aucune de ces petites phrases, croyez-moi. J’ai eu le temps d’en dresser la liste, tout ce week-end. Et encore, je suis sûre d’en avoir oublié.

Parce que chez Mamie, que voulez-vous, c’est open-bar à volonté, et deux domestiques aux petits soins pour le bien du loustic, 24/24. Bah oui, faudrait quand même pas qu’on le frustre, ce petit bonhomme, ça pourrait le traumatiser à vie, vous vous rendez pas compte!!!

Alors je ne vous explique même pas le dur retour à la réalité pour notre star de quatre jours, à savoir le retour en prison à la maison, où vous êtes traité comme le commun des mortels…

Résultat ? Et bien après de très chaleureuses retrouvailles (oui, il était quand même un peu content de nous revoir)(c’est qu’il s’imaginait peut-être que ça allait continuer comme chez Mamie), les représailles ont commencé. Il s’est mis à répondre « non » à chaque fois qu’on lui parlait, même quand on ne lui demandait pas forcément de faire quelque chose. « Non », accompagné d’un systématique « Oui mais Mamie, elle … », puis d’un jeté de corps au sol en règle s’il fallait vraiment faire quelque chose. Si cela ne marchait pas, la sirène se mettait en marche, et c’est drôle mais j’ai l’impression qu’elle a même gagné en décibels pendant ces quelques jours. C’est fou comme on s’habitue vite au silence! Le repas ? Crise. La sieste ? Crise. Un moment de tranquillité va jouer tout seul un peu s’il-te-plaît ? Crise. Le coucher ? Bah crise, aussi. Inutile de continuer, pas vrai, vous avez saisi le concept  …

Autant vous dire que samedi et dimanche, nous étions quelque peu … à cran! Oubliée, la semaine so quiet! Zappé, le plaisir de l’enfant unique! Et même la Loulette, qui avait été trop cool sans son frère, s’y est mise elle aussi par trop grand souci d’imitation. Il ne faudrait surtout pas qu’elle rate une leçon de mutinerie la Miss, on ne sait jamais, ça pourrait toujours servir!

Bref, voilà, on a bien payé notre répit. On l’a même payé double, sincèrement. Heureusement, le retour à l’école hier et les quelques jours de règles de vie à respecter ont remis notre rebelle dans le droit chemin, nous respirons de nouveau …

Bon, toute cette histoire ne va bien entendu pas nous empêcher de les confier de nouveau à Mamie hein, faut pas déconner. Après tout, Mamie ne fait que jouer son rôle de Grand-Mère (et d’y exceller, en plus) et d’en profiter. En plus, elle est loin d’être une Mamie law-cost cette Mamie là, puisqu’en prime elle nous tricote des pulls et des robes. Et c’est elle qui va coudre nos futurs rideaux. On ne va quand pas se brouiller avant qu’elle les ai faits, pas vrai ???

Punta-Cana-Mai-2012-0406

Vous vous rappelez cette photo de mon Amoureux à Punta Cana ?

Et bien chez Mamie c’est tout pareil … mais en mieux!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Logistique familiale »

13 réponses à “Oui mais Mamie, elle …”

  1. natmum02 dit :

    ah les grands parents !! faut en profiter 😉 mais ça se paye !!! bon, ça va le retour à la « sagitude » (ou presque) a été relativement rapide !!!

  2. mamandoudouce dit :

    Et oui c’est toujours plus cool chez mamie…. Mes parents cédent moins que mes beaux-parents mais il est clair qu’elle n’est pas malheureuse là-bas!

  3. missbrownie dit :

    Comme la Manou des enfants habitent avec Papy qui crie parfois fort quand les enfants dépassent les bornes des limites, ce n’est pas le club med pour eux là-bas 😉
    En fait, c’est un peu comme à la maison.
    Je crois que je laisse beaucoup plus de libertés à mes enfants que toi 😀

  4. P'tite fée dit :

    J’adore la fin de ton article. Mais c’est vrai que les mamies alors elles profitent de leurs petits enfants à fond et leur laissent tout faire. C’est le rôle des parents de gronder les enfants
    sinon à quoi çà servirait des grands parents… Ils voudraient plus y venir. Bisous ma belle

  5. Peut être qu’ils ne me disent pas tout mais pour l’instant les règles chez mamie sont à eu de chose près les mêmes qu’à la maison mais je ne sais pas ce que ça sera dans 3 ans. Les mamies et les
    papis gâteaux c’est chouette quand même.

  6. Lalotte dit :

    Coucou!!!
    Bon bha ici, c’est pareil hein! Bon que chez mes parents… Par ce que chez mes beaux parents ça file droit (plus droit qu’a la maison!!).
    Quand on l’a récupère de chez mes parents, Minipoupe est juste infect, grrrrr! Mais bon les grands parents sont la pour s’amuser et aimer leurs petits enfants (c’est ce que me maman me rétorque
    quand je lui dis d’être moins laxiste!!)!
    Des bisous!

  7. Bon bah nous sommes toutes logées à la même enseigne hein… Bon après c’est ça d’être grand parent, on a pas les soucis d’être parents et les papys mamies comme ils le disent eux même, ils ont que
    le bon côté… le reste c’est notre affaire… Ahlala, j’te jure…

  8. missbrownie dit :

    C’est ma maman qui a choisi son petit nom 😉 Quand TiBiscuit est né, elle avait 48 ans et ne voulait surtout pas de « mamie » 😀
    L’autre Mamie qui est en Tunisie, c’est Mamati (un petit surnom tunisien).
    Donc pas de mamie ou mémé. Enfin si mais ce sont les arrières-grands-mères.

  9. Tout pareil ici : autant te dire que j’appréhende le retour des enfants après les 15 jours de vacances qui arrivent, qu’ils vont passer chez la belle-mère ! Ta photo de Punta Cana me rappelle mon
    propre séjour là-bas : on a dû fréquenter la même plage et peut-être le même hôtel.

  10. Swag Mummy dit :

    Ha que je te comprends!!! Ton post m’a fait rire… Mais seulement parce que j’adore ta façon d’écrire…pour le reste je compatis…. J’ai droit aux gros yeux moi dès que j’élève la voix sur
    Loulou (comme si avec l’éducation stricte que j’ai reçue elle ne m’avait jamais enguirlandée) 🙂 enfin bon…. Que faire?? À côté de ça, j’ai parfois du mal à supporter quand ses autres grands
    parents se permettent une tape sur les mains …. Ouais paradoxe quand tu nous tiens 🙂

  11. L’avantage c’est qu’il sera hyper heureux d’y retourner!!!
    Je comprends que le retour n’a pas dû être facile…
    En même temps, faut les comprendre les grands-parents, ils nous ont eu, nous ont éduqués, avec toutes les galères (on peut le dire hein maintenant qu’on sait) donc là, ils profitent un peu 😀

  12. Nous sommes partis avec Jet Tours à l’hôtel Eldorador Caribe Club. Quand je pense au temps qu’il faisait là-bas et quand je regarde par la fenêtre là tout de suite, j’ai le cafard.