malise
20 mai 2013
La crèche et le piston (fable moderne)

Laissez-moi vous conter nos péripéties depuis que je vous ai parlé de nos aventures créchesques et écolesques

Loulette jolie poupée
A sa Nounou habituée
Ne savait où elle serait casée
Pour la prochaine rentrée programmée.

Ses darons pourtant fort prévoyants
S’étant doutés qu’il fallait prendre les devants
Avaient agi en conséquent
Bien avant leur déménagement.

Maman avait appelé
Maintes et maintes fois recontacté
Une Directrice toute enjouée
Qui une place lui avait assurée.

Pourtant lorsque le printemps fut venu
Accompagné de ses chutes de pluie drues
Un énième appel à la crèche fut
Pour eux une grosse déconvenue.

De place pour Loulette il n’y avait point
Et pour son grand frère encore moins.
« Mais nous n’y sommes pour rien,
C’est de la commission dont dépend désormais votre bien! »

« Une commission ? J’en suis fort aise!
Mais, ne vous déplaise,
J’attends une réponse sans fadaise
Pour me sortir de mon malaise! »

C’est alors qu’on leur dit
Que leurs petits seraient inscrits.
Mais que les modalités établies
Les mettaient bien dans la chienlit.

Pour le grand un accueil extra-scolaire possible
Si une place devenait disponible.
Et pour la petite, idée risible,
Pas de temps complet accessible.

Et le pire, voyez-vous,
Dans cette organisation de fous,
C’est que ces deux petits Loups,
A des dates différentes quitteraient leur Nounou.

Ni une ni deux voilà que leur Papa
Pour couper court aux blablablas
Voir le Maire s’en alla
Pour obtenir le bon visa.

Et c’est ainsi que pour remplir
Une petite école pleine d’avenir
Les deux enfants sans coup férir
Dans la crèche purent s’inscrire.

Moralité :

Rien ne sert de languir,
Les bonnes personnes il suffit d’attendrir!

http://rlv.zcache.fr/fox_et_la_corneille_copie_encadree_poster-rbb4c1af4a0d94570a4cf75bbc9280142_aih1i_8byvr_512.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Logistique familiale »

15 réponses à “La crèche et le piston (fable moderne)”

  1. Angel dit :

    Quelle jolie fable qui se termine bien.
    Tout vient à point à qui sait attendre.
    Quelle persévérence.
    Je suis contente pour vous, bon lundi bisous

  2. Adelles dit :

    Dis-donc, ton mari, il voudrait pas aller voir notre maire pour nous ? Parce qu’ici, ils ne veulent pas entendre parler de nous….

  3. natmum dit :

    ho !! heureusement, ça finit bien 😉

  4. Marie mon-nid dit :

    Ah ah, extra !!! Très bien raconté, j’adore !
    Super contente pour vous ! Même si c’est quand même fort dommage qu’il faille en arriver là…

  5. lablune dit :

    Putain ! Well done !! 😀

  6. Poppy dit :

    C’est malheureux de voir que ça peux encore se passer comme ça ( besoin d’amadouer), parole de Poppy travaillant elle même en crèche!!

  7. Bravo pour l’exercice de style!

  8. mamandoudouce dit :

    Bravo pour la fable!! Super pour les places en crèche mais c’est dommage de devoir en arriver là!

  9. Trop sympa cette fable, je suis impressionnée !! Et bravo pour les places en crèche, tu dois te sentir libérée de ce fardeau !!

  10. marie dit :

    J’adore….et puis tout se termine bien! Persévérer c’est le mot clé.
    Bises

  11. Il est génial, ton billet ! Et dire qu’avec toutes mes histoires de kiné et rendez-vous, j’ai failli le manquer ! Je m’en serais voulue.
    Bon… tout se termine bien, mais franchement, parfois, on trouve ces situations épuisantes à gérer.
    Bonne soirée, Miss La Fontaine !
    Nathalie

  12. Ginylle dit :

    Génial ! Enfin non…Enfin si: je me suis régalée de la fable qui m’a fait beaucoup sourire ! Et la fin est heureuse, ça, ce n’était pas prévu, et c’est plutôt une bonne nouvelle, tout le monde
    n’aurait pas réussi…Mais quelle histoire, tout de même !

  13. alameresi dit :

    Oooh, j’avais raté ça ! Trop forte Malise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *