malise
10 août 2013
25 mois, à moi, à moi, à MOI!

J’avais envie aujourd’hui de faire une petite entorse à ma pause estivale, puisqu’en cette belle journée d’août ma Loulette fête ses 25 mois. Et que je ne fais pas la sieste alors que tout le monde dort, youhou, je revis!

V-i-n-g-t  c-i-n-q mois, pinaize!

Alors je sais bien que normalement on ne parle plus en terme de mois une fois les 2 ans passés, que ça ne rime plus à grand-chose, toussa. D’ailleurs, pour Loulou, j’avais arrêté de compter, mais c’est peut-être parce que bébé pot de colle était là à l’époque, et que je m’étais mise à recompter en jours…

Loulette, mi Mein Kommandant, mi sucre d’orge.

Qui veille au grain, contrôle que chaque plan se déroule sans accroc à coup de « Dis-donc Loulou! », « Dis-donc Papa! », « Dis-donc Maman! » accompagné d’un doigt tendu et accusateur. Qui répète tout, mais alors TOUT ce qu’elle entend, et qui fait donc des progrès incroyables en langage.

Qui a (déjà) une oreille sélective, puisque autant elle peut répéter le moindre petit truc soufflé dans une oreille, autant elle n’obéit que quand ça lui chante. Et le problème c’est que ça ne lui chante pas souvent. Donc on demande, re-demande, répète sur tous les tons, et puis on se fâche. Et là, instantanément, on a droit au chat potté en direct live.
Deux solutions, alors. Soit on garde notre sérieux (très très difficilement), on la punit, et elle se met à pleurer à grosses larmes de crocodile ce qui nous fait craquer.
Soit on craque tout de suite, on éclate de rire, et elle fait celle qui a oublié et obéit sans plus rechigner.

Qui distribue des sourires et des câlins tant qu’elle peut, prend notre visage entre ses mains et nous plante un gros baiser sur le front, se serre contre nous pour nous caresser le haut du dos … et en profite pour se faire porter, histoire d’économiser un peu d’énergie…

Pendant ces vacances à la maison, elle n’a de cesse de coller son frère, qui le lui rend bien. Ils sont inséparables, et donc… insupportables.
Ils ne peuvent pas rester plus d’une minute ensemble sans voir envie du jouet de l’autre, parce que bien entendu, celui-là il est « à moi! », et finisse invariablement par se taper dessus. Comme ils savent très bien jouer la comédie l’un et l’autre, on a souvent l’impression qu’un drame national se joue là, et il est quasi impossible de s’éloigner d’eux sous peine de les entendre hurler. Je vous laisse imaginer le calvaire que nous avons enduré lorsqu’il a plu 2 jours non-stop! On a même dû aller chez Ikéa pour se détendre dis-donc!

Loulette, toujours, mange très bien, et très proprement. Elle enfourne d’énormes cuillerées de nourriture dans sa bouche, sans jamais en faire tomber une miette. Par contre, elle surkiffe boire tous ses yaourts, et en profite pour se faire des masques de beauté. Et comme j’ai le plaisir d’être sa Dame de Compagnie mais que je ne suis souvent pas assez rapide, je me fais remaquiller par une petite main alerte qui voulait tout gentiment me faire une caresse. Siouper!

Elle ne veut plus porter de couches depuis belle lurette, mais elle estime que les pots sont complètement surfaits. Et les toilettes so has been. Bref, on se marre bien en ce moment.

Quand il faisait chaud, elle avait pris l’habitude de dormir en body-débardeur, the best nuisette pour bébé ever, et elle adorait ça! Et puis on a perdu 15 degrés, alors on a ressorti la gigoteuse.
« Non, pas toteute! ». Ok, pyjama alors. « Non, pas jama! ». Bah si Loulette, pyjama!
Ouais, j’aurais dû me méfier, elle m’a fait passer la nuit la plus pourrie depuis ce jour béni du mois de juillet où la pédiatre lui a fait la leçon …
Donc on a arrêté le pyjama, et on a remis la gigoteuse. Le drap n’allait pas, elle le virait tout le temps et appelait pour qu’on vienne le remettre en place. Et maintenant, tous les soirs quand je monte la voir avant d’aller me coucher, je retrouve ma Loulette sans sa gigoteuse, body ouvert, et couche enlevée. Et ouep, comme ça, free style.

Sinon pendant les vacances on rigole bien. On va voir les vaches, puis les tracteurs, puis de nouveau les vaches. Sa Majesté refuse de poser ses pieds dans l’herbe qui pique, il faut la porter jusqu’au bout du jardin. Sinon, il vaut mieux être endurant, parce qu’elle ne nous lâche plus, et peut sans problème répéter 200 fois sa requête pour obtenir gain de cause.
On fait des tours en légos, et des routes en cailloux.
On chante, on danse, on crie (et pas que pour gronder). On mange des glaces, et des crêpes. Et plein de chocolat.

Voilà, je crois que je vais m’arrêter là. Ma Loulette, à 25 mois, c’est un sacré phénomène, croyez-moi!

Je n’aime pas trop la voir grandir, mais en même temps, elle grandit tellement joliment. Il va falloir que j’arrête de l’appeler mon bébé, que je la laisse faire comme elle l’entend (« non, est moi tout seule! »), et que j’essaie de ne plus trop me marrer comme une baleine devant ses pitreries, surtout quand je la surprend en plein flagrant délit de connerie…

C’est pas gagné!

25 mois 1

25 mois 2

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Loulette aux fraises »

10 réponses à “25 mois, à moi, à moi, à MOI!”

  1. Mam'Zelle A dit :

    C’est une sacrée chipie cette Loulette !!! Joyeux 25 mois ♥

  2. NiouzMum dit :

    Moi je dis continue à te marrer comme une baleine à ses pitreries … j’ai (momentanément j’espère) perdu cette capacité à le faire et je le regrette car quand on y réfléchit au fond c’est pas si
    grave, non ?
    Joyeux 25 mois à ta Loulette !

  3. lablune dit :

    Ouais mais elle est trop belle aussi, normal de craquer ! ;p
    En tout cas j’adore ta manière de la décrire, ça sent tellement l’amour de maman 🙂

  4. working mum dit :

    j’adore ton choix de photos!

  5. Angel dit :

    Bon je dirais rien sur le fait que tu te marres pour les pitreries de ta fille. Je fais pareil avec le petit dernier et crois moi il en fait aussi. Sinon j’adore ta puce, elle est trop adorable. On
    ressent l’amour d’une maman pour son enfant au travers de tes mots. Bon 25 mois, bonnes vacances bisous

  6. le trampoline au milieu des vaches, j’adore l’idée! 😉

  7. pauline k dit :

    Sacrée coquine il me semble!!!

  8. Ali Alanoix dit :

    Joyeux 25 mois!
    Mon Pik est beaucoup plus petit mais il ressemble à ta Loulette ! (en plus fripouille)

  9. Je comprends que tu craques malise! C’est vrai que c’est dur de les voir grandir mais si bon aussi.

    Belle journee a tous!
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *