malise
25 février 2014
Mascarade

Elle a de beaux enfants.

C’était important pour elle, d’avoir de beaux enfants. Non pas d’en avoir, mais si jamais cela devait arriver, ils devaient être beaux. Elle ne pouvait pas imaginer qu’il en soit autrement, puisqu’ils seraient le reflet de son image.

Elle fait attention à eux. Qu’ils soient toujours propres, bien habillés. Elle n’aime pas les enfants débraillés. D’ailleurs, elle n’aime pas vraiment les enfants. A part les siens, bien entendu. Elle passe beaucoup de temps à veiller à leur apparence, et n’a de cesse de leur apprendre comment se comporter en public. Pas trop fort, pas trop vite. Ne pas sortir du rang. Vous comprenez, c’est important l’image que l’on renvoie. Les gens ne font que ça, vous juger. Alors rien ne doit dépasser.

Elle a adoré être enceinte. Elle aime raconter ses grossesses, sa plénitude. Bien sûr elle a fait en sorte de ne pas prendre trop de poids. Vous comprenez, c’est important de ne pas prendre trop de poids. Après les gens se moquent et vous traitent de baleine. Mais elle, personne n’a pu l’appeler comme ça, on voyait à peine qu’elle portait la vie.

Ses accouchements ont été exceptionnels. Elle a été exceptionnelle. Elle ne les raconte pas, ils font partie de son jardin secret. Mais si jamais vous voulez des détails, n’hésitez pas à lui demander.

Elle leur a donné le biberon, elle n’imaginait pas allaiter. C’est un acte tellement dégoûtant. Et puis elle ne tenait pas à s’abîmer, déjà qu’il a fallu les porter, ces bébés. Même si elle a adoré ça hein, ne vous méprenez-pas. Ah, vous pensez qu’il vaut mieux allaiter? Mais bien sûr elle a allaité, c’est un acte tellement naturel. Une évidence voyez-vous.

Elle est une bonne maman.

Elle les aime plus que tout, ses enfants. Elle leur consacre sa vie. Tout le monde le dit. On la reconnaît devant l’école, et à la boulangerie. Regardez comme elle est bienveillante. On voit ses sourires, ses éclats de rire. On voit ses enfants courir jusqu’à elle et se jeter dans ses bras. Elle les gronde gentiment, elle est gênée par tant de démonstration. Mais on voit bien au fond, à quel point elle est fière de leur empressement.

Elle est présente à toutes les réunions. Elle investit de son temps pour garantir leur avenir. Vous comprenez, c’est important de penser à leur réussite dès maintenant. Elle y est aimable, avenante. Elle n’est pas très bavarde, mais on la voit s’animer dès qu’il s’agit de parler d’eux. Elle aime raconter son bonheur familial, et elle s’emballe un peu quand elle évoque toutes ses lectures à propos de parentalité positive.

Elle est une bonne maman.

Et lorsque le soir arrive, et qu’ils rentrent tous ensemble dans leur pavillon coquet, quand la porte se ferme sur les regards et sur la vie, elle est toujours une bonne maman.

Mais il ne faut surtout pas qu’ils aient de marques.

Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Il était une fois un blog »

24 réponses à “Mascarade”

  1. unicks dit :

    brrr ça fait froid dans le dos….

  2. Léona dit :

    Ton texte m’a fait froid dans le dos, parce qu’il y a beaucoup de vérité dedans, l’obsession des apparences, tout ça, j’ai connu.. Hélas, c’est une réalité pour beaucoup d’enfants…Tu as une belle écriture!

  3. Loïs dit :

    C’est terrible !

  4. peggy m dit :

    Très très très bien écrit… Merci… et Bravo…
    Bravo pour les frissons, la plume qui touche, les mots qui font froid dans le dos…

  5. pauline k dit :

    j’attendais la chute… c’est bien écrit… et ça me fout les boules!

  6. Magnifique Malise. Si vrai pour tant d’enfants. Les apparences peuvent être trompeuses.

  7. alameresi dit :

    Pfffiou, c’est tout à fait ça. L’obsession des apparences qu’on retrouve chez tant de personnes.

  8. Yeude dit :

    Tu décris exactement la mère à une copine de classe en primaire… Sauf qu’elle avait des bleus, à force tout le monde le savait et elle continuait à jouer les mères parfaites : Gerbant. Mais au fond, ce qui est peut-être pire, ce sont tous les adultes qui savaient alors que personne n’a jamais rien fait, j’habitais un petit village, tout le monde se connaissait.

  9. babiolliette dit :

    j’ai lu les précédents commentaires et j’ai eu la même impression : cela fait froid dans le dos. Tu écris très bien.

  10. Lucky Sophie dit :

    C’est bouleversant, mais tu l’écris si bien…

  11. poppy dit :

    Touché…..Coulé !!

  12. Laura Hantz dit :

    Eh oui malheureusement!
    J’en ai connu une comme ça !!!
    Elle a pas garder ses enfants longtemps!
    Pauvre bout de chou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *