malise
28 août 2014
Les enfants, ces petits êtres surprenants!

Pour tout vous dire, cette vérité-là n’est pas de moi, mais de Belle-Maman, en réponse à un sms enthousiaste de mon Amoureux lui annonçant que sa majesté Loulette était (enfin) propre.

Bon en vrai ça commence à dater, c’était en juin. Mais connaissant mes enfants et leur propension à vouloir me contredire à tout bout de champ, je me suis dit qu’il valait mieux que j’attende encore un peu avant de crier victoire et de faire la danse de la couche.

Toujours est-il qu’en juin, donc, très exactement le lendemain du jour où j’ai écrit cet article, et 2 jours après que Belle-Maman nous ai dit qu’au lieu d’attendre que la miss décide de devenir propre on devrait peut-être la forcer un peu si on voulait que la rentrée à l’école se fasse en petite culotte (façon de parler hein), Loulette a demandé à aller à la crèche sans sa couche.
Parfaitement.
On a quand même pas mal hésité vous voyez, rapport au fait que jusque là toutes les journées cul-nu se soldaient immanquablement par un échec cuisant et une Poupette ravie de baigner dans son pipi, nous certifiant que non non non, elle ne voulait pas enlever sa couche d’abord!
On l’a quand même fait, histoire de s’éviter une crise pour pas grand chose et de ne pas passer à côté d’une révélation hygiénique. Et vous savez quoi? Aucun accident au compteur depuis. Enfin allez, 3 ou 4 je crois, mais rien de plus. En juillet, on a retiré la couche pour la sieste, et j’attends de voir comment va se passer la rentrée pour faire de même avec celle de la nuit, sachant qu’elle le demande depuis le début.

Cette histoire m’a bien confortée dans l’idée que le dressage ne sert à rien, et que si quelqu’un manque de confiance, c’est certainement plus le parent que l’enfant.

Puisque je suis dans les révélations, sachez que Loulette dort. Plutôt très bien même. Je sais, moi aussi à un moment j’avais fini par croire que ça ne viendrait jamais. Une fois de plus je n’en ai pas parlé ici (superstition)(je crois que j’aurais fait n’importe quoi pour que ça arrive), mais vous avez bien dû vous rendre compte que j’avais arrêté mes billets récurrents à ce sujet.
Bref, en mars ou en avril, comme quoi on oublie vite, du jour au lendemain, elle a cessé de me réclamer la nuit. Comme ça, oui. Sans explication, ni raison, ni changement dans nos habitudes. Nous sommes passés de plusieurs réveils par nuit à … 0. Il y a bien eu les fois où elle a été malade et a terminé sa nuit dans notre lit, les fois où elle ne voulait plus de sa couche, celles où elle pensait que la nuit était finie à 2 heures du matin, et celles enfin où le retour de chez Mamie et son grand lit 2 places étaient plutôt compliqué. Mais le retour à la normale, c’est-à-dire aux nuits complètes, s’est à chaque fois fait naturellement.

Encore une fois, elle l’avait décidé, elle était prête.

Je ne regrette pas une seconde, pas une seule malgré la fatigue que j’ai accumulée et que je subis encore aujourd’hui à cause de ces 2 années 1/2 de nuits pourries, de ne jamais l’avoir laissée pleurer. C’est grâce à cela qu’elle est une petite fille qui sait ce qu’elle veut. Elle a appris qu’elle pouvait compter sur nous, et nous la laissons grandir au rythme qu’elle choisit. Pas le nôtre, pas celui qu’il faudrait, le sien. Et je vous assure que cela va déjà bien assez vite à mon goût!

Les enfants sont vraiment comme ça. Quand on voit le nombre de choses qu’ils apprennent entre le moment où ils viennent au monde et celui où ils prennent leur envol en marchant puis en parlant, rien de très étonnant à ce qu’ils continuent à nous surprendre par leur capacité d’adaptation en grandissant.

Cet été, ma bébée est devenue une petite fille. Elle marche sur les traces de son frère, l’imite pour toute chose, c’est fou de voir à quel point! C’est bien simple, nous avons des jumeaux à la maison. Enfin, un grand garçon et son clone/perroquet/ombre. Elle refuse d’admettre qu’elle n’a « que » 3 ans. D’ailleurs, quand on lui demande son âge, elle répond qu’elle a 5 ans. Elle a pris tellement d’assurance! Elle qui voulait à peine mettre un pied dans l’eau au début de l’été, barbote maintenant des heures dans une eau à glacer un pingouin (24 degrés, vous imaginez l’horreur!), et nage toute seule avec ses brassards. Incredible je vous dis!

Loulou, quant à lui, semble avoir le temps des vacances abandonné son obsession de ne pas grandir. Il suit le mouvement, et ça lui réussit plutôt bien. Il a fait beaucoup de vélo avec son Papa, pour son plus grand plaisir, et il leur est même arrivé de parcourir jusqu’à 10 kms ensemble. Si jamais vous vous êtes posé la question : oui, nous avons cherché tous les moyens pour le fatiguer. Et non, nous n’avons pas réussi. Ce gamin est increvable, pauvre de nous!

Quand à leur Mamie, elle a découvert ces derniers jours à quel point sa phrase pouvait être juste. Ces 2 zigotos, qui ne devaient certainement pas avoir envie qu’elle souffle une minute, ont décidé de lui faire une belle surprise. Non, 2, en fait. Après avoir tenté de boucher les toilettes avec plusieurs rouleaux de papier wc et d’essuie-main, ils ont profité du moment où ils étaient punis dans leur chambre pour se carapater dans la salle de bain et faire une après-midi mousse. Oui oui, ils l’ont inondée après avoir vidé toutes les bouteilles de shampoing, gel douche, crèmes hydratantes et tubes de dentifrice qu’ils ont trouvés.
Autant vous dire qu’ils n’auraient jamais pu faire ça chez nous (nous savons bien que même punis, il faut garder un oeil sur eux), mais il faut bien que Mamie apprenne pas vrai?

Le dicton des vacances? Là où Loulou passe, Loulette re-passe, et Mamie trépasse!

Continuez à nous surprendre les enfants, surtout quand ce n’est pas à nous de nettoyer! 😉

enfants-surprenants-étonnants
Rendez-vous sur Hellocoton !
badge mapage hellocoton 125x25 white

Article publié dans : « Le coin des enfants »

10 réponses à “Les enfants, ces petits êtres surprenants!”

  1. Oh les coquins qui font tourner mamie en bourrique 😉 en tout cas je suis bien d’accord avec toi ce sont les parents qui manquent de confiance en eux 😉

  2. Marie Kléber dit :

    Excellent le coup de l’après-midi mousse, Mamie devait être ravie!
    Je crois que l’éte est propice à ces grands bouleversements, ces avancées à pas de géants de nos petits. Le mien aussi a gagné en assurance. C’est beau et bon à voir Malise!

  3. Marie mon-nid dit :

    J’adore ton dicton !!!
    Ah, et sinon, je ne peux qu’être d’accord avec toi sur le fait que l’enfant se sait prêt, et j’ai même un article dans les tuyaux à ce sujet (mais les tuyaux, par ici, peuvent être très longs… L’article sortira… quand il sortira ! 😉 )
    Bisous et bonne rentrée aux petits !

  4. Mllepipelette dit :

    C’est aussi pour ça qu’on les aime les petits monstres ! Ils nous mènent par le bout du nez mais on ne peut pas résister à leur regard suppliant quand ils ont besoin de quelque chose. Il n’y a rien qui leur résiste !

    Quant au dicton, une vaie vérite !

  5. mamandoudouce dit :

    Oh punaise, je suis mdr pour l’après-midi mousse! J’imagine trop l’état de la salle de bains et la tête de leurs mamies!
    Je suis ravie de lire que les nuits sont beaucoup plus calmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *