malise
15 juillet 2015
Mes lectures utiles pour l’été

C’est assez paradoxal, pour moi qui ai toujours été une grande dévoreuse de livres, mais depuis que je suis à la maison et que j’ai beaucoup de temps, je fais la grève de la lecture. Bon j’avoue, j’ai bien craqué pour un Douglas Kennedy et deux ou trois Gilles Legardinier, mais avec la montagne de cours que j’avais à avaler pour le concours, je trouvais plus souvent mon évasion sur écran que sur papier.

Aussi, je compte bien rattraper mon retard durant ces vacances où je vais comme à chaque fois tenter un petit sevrage salvateur du net. Bon, sauf Instagram, il ne faut pas être trop radical non plus!

Et tant qu’à faire, pour joindre l’utile à l’agréable, voici une sélection d’ouvrages qui m’ont fait de l’oeil ces derniers mois et qui sont impatients d’être ouverts…

Lesctures été malise
1- « Je photographie mes enfants » de Stéphanie Leporcq

Je vous en ai déjà parlé ici, j’ai des tonnes et des tonnes de photos de mes enfants, qui sont bien entendu mes sujets préférés. Et même si j’essaie de faire de jolis rendus et que j’ai la chance d’avoir un bel appareil photo, je suis très souvent déçue du résultat. Il me manque quelques bases en photographie, que l’auteur nous livre ici de manière très pédagogique et extrêmement bien illustrée (ses enfants sont magnifiques, et les photos sublimes!).
(Éditions Eyrolles, 10 euros).

2- « Je couds pour mes enfants et je recycle mes vêtements » de Marie Painparay

Ah, voilà une lecture très ambitieuse pour moi, mais je dois bien reconnaître que si j’ai réussi à être autodidacte en biologie, je n’y arrive absolument pas en couture. Alors après le très simple et plus que pratique « Guide de la machine à coudre » de Christelle Beneytout aux Éditions Eyrolles, voici un livre de couture très visuel, qui ne lésine pas sur le détail, accompagné de jolis patrons pour réaliser 24 modèles complètement craquants. Recycler les vêtements comme avant l’ère de la surconsommation, un geste de plus pour notre planète!
(Éditions Terre-Vivante [le livre est éco-conçu], 14 euros).

3- « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » de Adèle Faber et Elaine Mazlish

Si vous me lisez depuis longtemps cela ne doit pas être une nouveauté pour vous, nous sommes des parents particulièrement ambitieux en terme d’éducation, mais assez régulièrement frappés par un constat d’échec. Pour le dire en d’autres mots, nous aimerions pratiquer l’éducation bienveillante, et nous nous surprenons bien trop souvent en train de hurler pour des broutilles. Enfin, ce « nous » devrait plutôt être un « je », puisque mon Amoureux a une bonne longueur d’avance sur moi grâce à certaines lectures qui l’ont enthousiasmé. Après « Parents efficaces au quotidien » de Thomas Gordon, « Il n’y a pas de parent parfait » et « Au coeur des émotions de l’enfant » d’Isabelle Filliozat, il s’est pris de passion pour la bible de l’écoute active et de la communication positive de Faber et Mazlish. Et force est de constater que leurs principes fonctionnent! Alors maintenant, puisque je n’ai plus de révisions à opposer à cette lecture (je ne suis pas très fan des lectures qui concernent les méthodes d’éducation, j’avoue que ma patience est très limitée, et que « Tout se joue avant 6 ans » de Thomas Gordon m’a tuée!). Il n’y a plus qu’à!
(Éditions du Phare, 24 euros).

4- « L’enfant surdoué » de Jeanne Siaud-Facchin

Inutile que je vous explique pourquoi cette lecture m’intéresse au plus haut point, pas vrai? Ou si vous ne savez pas, vous trouverez tout votre bonheur dans la catégorie de ce blog intitulée « Loulou des bois ». J’ai eu la chance au mois de mai d’assister à une conférence incroyable donnée par une psychologue lyonnaise spécialisée dans les enfants HP (on ne dit plus « précoces », sachez-le, mais « à haut potentiel ») et un neurologue, détaillant les réactions du cerveau de ces enfants. Passionnant, voici encore une chose dont je dois absolument vous parler. Bref, ce livre nous offre quelques pistes afin de détecter les enfants surdoués, et de les aider à grandir et à réussir, car contrairement aux idées reçues les enfants surdoués sont très souvent en échec scolaire. Dans la même lignée, mon Amoureux a attaqué « Trop intelligent pour être heureux, l’adulte surdoué » du même auteur.
(Éditions Odile Jacob, 17 euros et 23,20 euros).

5- « Développez votre identité numérique » de Christophe Blazquez et Samir Zamoum

Comment cibler et gagner des clients, se faire connaître, trouver un job avec les réseaux sociaux, tout tout tout, vous saurez tout sur l’e-réputation grâce à cette analyse pertinente des rouages des différents outils des réseaux sociaux et des nouveaux usages du web.
J’avoue que je suis très loin d’être une experte en internet, j’ai déjà bien du mal à m’en sortir avec mon blog. Je ne connais rien aux outils SEO à part leur nom, et je dois bien dire que cela ne m’intéresse que de loin. Mais j’ai reçu ce livre au moment de mon bilan de compétences, en pleine quête de mon futur moi, et il m’a l’air bien trop intéressant pour être laissé de côté!
(Editions Gereso, 18 euros).

6- « Le piège du bonheur » de Russ Harris

Voilà un livre que j’ai sous le coude depuis près de 3 ans, chaudement recommandé par une adorable lectrice qui me voyait m’empêtrer dans ma dépression après la naissance de Loulette. Je l’ai commencé il y a peu. Il faut s’accrocher j’avoue, mais la promesse du livre : « Créez la vie que vous voulez », est particulièrement alléchante. Le pitch? Notre quête absolue du bonheur et les moyens que nous prenons pour y parvenir finiraient-ils par nous rendre malheureux? L’auteur nous explique les techniques révolutionnaires de la thérapie ATC, destinée à nous aider à réduire notre stress et nos inquiétudes, à composer plus facilement avec nos pensées et nos émotions, à briser nos habitudes autodestructrices, à surmonter l’insécurité et le doute, et à construire une vie riche et pleine de sens. Prometteur, non?
(Les Éditions de l’Homme, 22 euros).

Bon, et comme je ne vais pas lire que des livres pratico-éducatifs, j’ai aussi déjà dévoré en une journée « La vie devant ses yeux » de Laura Kasischke (que je vous recommande), et je compte bien découvrir enfin le roman « Le premier jour du reste de ma vie » de Virginie Grimaldi (alias Ginie du blog Femme Sweet Femme, mais dois-je vraiment le préciser?).

Bien, je crois que ceci sera mon dernier post, en avant pour les vacances!

Bonnes lectures, bonnes vacances, je vous embrasse!

Merci aux différentes Éditions citées pour leurs envois!

 Rendez-vous sur Hellocoton !instagram malise

Article publié dans : « Lu, écrit, parlé, et … cuisiné »

13 réponses à “Mes lectures utiles pour l’été”

  1. Carole Selky dit :

    Pas mal cette petite sélection. J’en note qqes uns. Moi je vois que ton homme lit bcp de choses sur l’éducation des enfants… C’est super ça !! Le mien ne lit pas lol maos ça l’empêche pas d’être un super papa !!

    • malise dit :

      Il y a un super Papa ici aussi, qui voudrait toucher la perfection! 😉 Les lectures sont là pour nous aider à trouver des pistes avec notre Loulou terrible, mais je crois bien qu’il a du lire les bouquins avant nous, rien ne marche! 😉 Passe de très bonnes vacances!

  2. MARIE KLEBER dit :

    Tu as de quoi faire. J’en note certains…
    Les vacances sont pour moi l’occasion de profiter au maximum de temps pour lire des romans légers, style Legardinier et Kennedyjjustement!!
    Bonnes vacances Malise.

    • malise dit :

      Je ne sais pas toi, mais je lis toujours plusieurs livres en même temps! Du coup l’un n’empêche pas l’autre… Même si, je dois bien avouer que les romans légers sont « légèrement » plus addictifs! 😉 Très bonnes vacances à toi aussi très chère Marie!

  3. parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent existe aussi pour les ado ALLELUIAAA ça sera une de mes lectures aoutiennes ^^

    • malise dit :

      Ohhh, mais ça existe pour ados? C’est peut-être ce qu’il faudrait que je lise pour savoir comment gérer mon ado de 6 ans alors??? 😉 Non, non, en fait, il vaut mieux que j’évite de penser à ça!

  4. Aloès dit :

    Moi aussi j’ai vraiment du mal avec les bouquins sur l’éducation (pourtant j’en ai lu, des salvateurs et des culpabilisant) , ce n’est vraiment pas de la détente ! L’été c’est du léger, que du léger pour moi 😉
    Cela dit, pour Faber & Mazlish je te conseille plutôt Parents efficaces pour commencer, il se lit tout seul. Celui que tu as est beaucoup plus didactique (c’est le support de formation en fait). Si ça t’intéresse, je peux d’ailleurs te prêter parents efficaces 😉
    Bises et belles vacances à toute la famille !

  5. Isabelle de Guinzan dit :

    Eh bien bonnes vacances et bonnes lectures !! Etant donné qu’il est encore un peu tôt pour moi pour me lancer dans les lectures éducatives (bébé est encore bien au chaud dans mon ventre et globalement sage ^^) je ne vais pas changer mon rituel estival cette année : romans policiers 🙂

  6. Laurent dit :

    Bonjour Malise,

    L’ouvrage « Développez votre identité numérique » est aussi disponible en version ebook sur la librairie en ligne de l’éditeur GERESO : https://www.la-librairie-rh.com/livre-efficacite-professionnelle/developpez-votre-indentite-numerique-riqe.html

    Belle journée !

  7. Maman Fatale dit :

    « Je photographie mes enfants » de Stéphanie Leporcq me tenterai bien dis donc ! Je vais peut être le mettre sur ma wishlist (http://mamanfatale.com/ma-wishlist/) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *