malise
4 septembre 2015
Juillet et aôut, la vie en bleu…

Je me suis demandée ce que je pourrais bien vous raconter dans ce nouveau billet bilan. L’exercice n’est pas simple. J’avais envie de donner une direction différente à mon blog, et je me rends compte que j’en suis bien incapable.

Je n’ai jamais considéré mon blog comme un blog de Maman bien qu’il soit très souvent répertorié comme tel. Je n’ai jamais eu aucun intérêt pour la puériculture (le pro en la matière est mon Amoureux je vous rappelle), et malgré toute ma bonne volonté pour essayer de toujours voir le verre à moitié plein si possible de paillettes, je ne sais absolument pas mentir. J’aimerais vraiment venir ici pour ne mettre en avant que les jolies choses de ma vie et surtout de ma maternité. Le problème c’est que du coup je ne saurais pas très souvent quoi dire…

Je ne sais pas si vous avez lu le très bon billet de Marine à propos de l’exposition (exploitation) des enfants, mais je dois dire que je partage complètement son point de vue. J’admire et suis totalement accro à un grand nombre de blogs français ou étrangers (Instagram est une source de découvertes constante en la matière) dans lesquels les auteurs mettent en avant leurs enfants de façon très esthétique mais bien souvent scénarisée. Ces enfants, toujours magnifiquement photographiés, sont beaux, impeccables, et montrés dans un contexte qui les rend légèrement extra-terrestres à mes yeux.

Autant vous dire qu’ils sont à peu près à un milliard de kilomètres de mon quotidien.

Alors voilà, en juillet et en août, j’ai vu la vie en bleu. Le bleu du ciel, de la piscine, de l’océan.  Je l’ai vue en rose, aussi, parfois. Les longues soirées, les apéros, les bouquins avalés, les bonnes nouvelles célébrées, le sport à volonté ou presque, les moments tout doux mais trop rares.
Mais elle a surtout été teintée de noir. Les disputes, les cris, la colère, la fatigue. Pour la 1ère fois, reconversion oblige, je suis restée avec les enfants presque tout l’été, et même si leur Papa a eu la chance d’avoir un mois de vacances, j’ai très souvent été seule avec eux. Et ces vacances, comment vous dire…? Ma Belle-Mère, pourtant peu objective lorsqu’il s’agit de son petit-fils chéri, nous a dit ceci après les avoir gardés la dernière semaine d’aôut (c’était ça ou je les congelais!) : « avant il fallait surveiller la piscine de peur qu’ils ne tombent dedans. Maintenant, c’est quand ils vont dans la maison qu’il faut s’inquiéter! ». L’été des conneries. Je crois qu’ils ont fait toutes celles qui étaient possibles, et celles qui ne l’étaient pas ils les ont inventées. De la coupe de cheveux à l’inondation du garage. De l’arrachage des fleurs amoureusement plantées (ici et chez leur Grand-Mère) au stockage de framboises fraîches dans leurs armoires. Du découpage de l’intégralité du stock de médicaments de Papi et Mamie (conséquent, donc) au déhoussage définitif des coussins. Je ne sais pas si je continue, je vous en ferai peut-être un billet, tiens!

Alors oui, ils sont beaux, dorés à point. Oui ils ont grandi. Oui ils peuvent s’entendre comme larrons en foire, jouer des heures ensemble (attention, c’est là que le danger rôde!), se faire des câlins et des bisous à vous faire fondre la banquise. Mais ils sont aussi insupportables, se battent, hurlent comme une armée de poissonniers, ne respectent personne et surtout pas nous, répondent, n’écoutent pas, retournent la maison, n’écoutent pas (je sais que je l’ai déjà dit, mais j’insiste, ils n’écoutent pas!), ne craignent aucune punition, se moquent de nous ouvertement. Je pense qu’ils ont envie de nous donner une idée très précise de ce qu’est l’adolescence. A 6 et 4 ans, donc.

Je ne m’épancherai pas d’avantage sur ces merveilleuses vacances. J’espère les oublier très vite. Mais quand même, pour faire un peu blog de celle qui kiffe trop sa marmaille d’amour, voici quelques images de vrais jolis moments. Il y en a eu. Si si! 😉

20150708_19054220150705_15131120150713_203110IMG_7584 IMG_758520150713_211543 20150714_164640 20150717_095317 20150719_100307 20150724_14215820150812_182017 20150812_183313 20150812_193615 20150817_093544 IMG_7583 IMG_7587 IMG_7623

Allez, je vous laisse sur cette image de la mignonnette nouvelle recrue de la maison. Je reviens vite vous parler camping-car, promis!

Très bon we à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !instagram malise
Article publié dans : « De tout et de rien au quotidien »

 

21 réponses à “Juillet et aôut, la vie en bleu…”

  1. Madame Sioux dit :

    Aaaaaah, c’est donc pour ça que les nôtres n’écoutent rien non plus : ils vont vers leur 4 et 6 ans ! 😉
    Sérieusement, ils sont pas simples non plus ces derniers mois, je sais pas si c’est parce qu’on sort de la petite enfance mais j’ai l’impression de passer mon temps à recadrer tout le temps alors que je n’aurais même jamais imaginé employer ce terme avant -_-
    Bon, ils ont pas fait autant de conneries que les tiens j’ai l’impression (on dirait que y’a du niveau purée !!!) mais bonjour les chamailleries, les coups, les pleurs… J’étais pas habituée à ça !
    Je te souhaite un quotidien plus cool avec la rentrée (sait-on jamais!).

    • malise dit :

      En fait je pense que c’est difficile (pour eux comme pour nous) d’être ensemble tout le temps. Forcément eux se sentent brimés parce qu’on ne les laisse pas faire tout ce qu’ils veulent, et nous on aimerait bien un peu de tranquillité et que notre environnement ne ressemble pas à un champs de bataille. Un cercle vicieux quoi… Et finalement avec le retour à l’école tout semble (à peu près) être rentré dans l’ordre. Ouf!

  2. Ptisa dit :

    Des enfants, des vrais !
    J’ai souvent remarqué qu’ils nous parlent comme on leur parle et que les tensions ont beaucoup d’effet sur leur comportement … Nelly est entrée en petite section en sachant très bien découper (tout découper !)

    • malise dit :

      Oui, ils sont notre miroir. Je me dis très souvent que mon grand nous imite dans sa façon de nous parler (et nous lui parlons très souvent assez durement… 🙁 ). Hi hi hi, Nelly est donc aussi une sérial découpeuse? 😉

  3. J’ai eu les mêmes garcons cet été (5 et 7 ans ici) surtout le grand : je visualise tres bien l’adolescence maintenant ). Donc je compatis grandement 😉

  4. Hihihi ! Tu as vraiment trouvé la bonne façon de raconter les bêtises de te enfants. On se croirait dans Amélie Poulain. Et tes photos, elles sont adorables.
    Je pense que… tu as des enfants normaux ! Parfois des anges, parfois des diablotins. Aux framboises. (Non mais le coup des framboises dans l’armoire, c’est excellent, quand même… ^^).
    Je t’embrasse et te souhaite une excellente semaine.

    • malise dit :

      Merci Nathalie de me rassurer ainsi! Avec quelques jours de recul et la reprise de l’école, il y a en effet beaucoup plus de moments agréables. Ces vacances ont été trop longues pour nous tous, je crois que nous n’avions pas l’habitude de rester aussi longtemps tout le temps ensemble… Bon en même temps je dis ça parce qu’ils sont à l’école maintenant, mais je pense que leur envie de faire n’importe quoi ne les a pas tout-à-fait quittée! :/

  5. maman est occupée dit :

    Cela me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles ! Ici aussi, la relation frère – sœur est parfois – souvent ? – difficile. Les loulous grandissent, s’affirment et montrent qu’ils existent. Ils ont beaucoup changé et cela a des conséquences sur leur comportement… et puis, peut-être que nous aussi, nous évoluons. Ces derniers mois ont été un peu difficiles et peut-être ressentent-ils tous ces changements;

    • malise dit :

      Non mais c’est exactement ça. Je le vois bien avec la plus petite qui était plus effacée et qui copie maintenant son frère pour tout, et hélas pas toujours le meilleur… 🙁

  6. chocoladdict dit :

    C est marrant moi aussi je suis des blogs où tout semble toujours être si merveilleux, rangé, parfait tout en ne m y reconnaissant absolu pas
    …ces blogs où les enfants font comme partie d un scénario et servent au blog en quelque part sans qu on demande véritablement l avis à ces enfants et je trouve que le billet de Marine pose pas mal de questions

    • malise dit :

      Oui j’ai beaucoup aimé son billet qui fait en effet pas mal réfléchir. Pour toi c’est sans doute moins vrai aujourd’hui puisque tu ne parles plus que très rarement de tes enfants et tu ne les expose jamais en photos… De mon côté je m’interroge beaucoup (trop? 😉 )

  7. Ali Alanoix dit :

    Oh ben moi aussi j’ai du mal à me faire entendre à la maison !
    C’est la rentrée, je reviens un peu sur mon blog après plus de 2 mois d’absence, il est passé vite cet été!!
    Le camping car c’est pour préparer l’Australie? 🙂

    • malise dit :

      Ah tu trouves qu’il est passé vite, toi? Veinarde! Ton blog ne t’a pas manqué tout ce temps? J’ai vu ton joli billet sur Bali, il faut que je revienne commenter! Sinon oui, c’était pour préparer l’Australie! 😉

  8. maman@home dit :

    Même genre de vacances ici en terme de « bonheur » avec les enfants … qu’on arrête de dire que les vacances c’est que du bonheur, tout rose et tout le tralala. Nos enfants ont apparemment passé de superbes vacances, nous parents un peu moins … 13 et 6 ans même combat ils n’écoutent pas et surtout pas nous … sinon tout va bien. Allé courage ! 🙂

    • malise dit :

      Même si ça ne change pas grand chose, ça fait beaucoup de bien de savoir qu’on n’est pas seuls à « souffrir »! 😉 Après chaque vacances le constat est le même, je me dis qu’il faudra que je place la barre moins haute pour celles d’après, que j’admette enfin que quand nous sommes parents les vacances n’ont de vacances que leur nom… Mais, non, je retombe dans le panneau, et c’est d’autant plus dur… 🙁

  9. MyChuchotis dit :

    Ca me rassure toujours de lire des billets comme ça! Je compatis car parfois ici aussi malgré les bons moments il y a de quoi devenir dingue 😉 les aléas de la vie de parents… Quelle direction souhaitais-tu donner à ton blog ? Bises

    • malise dit :

      Oui, heureusement qu’il y a de bons moments, mais parfois ils sont bien trop rares à mon goût! Bref, je ne sais pas trop, je m’interroge beaucoup sur la place de mes enfants, en montrer plus ou pas… De toute manière je crois que d’ici peu la question ne va plus se poser, avec mon emploi du temps de dingue et tout le travail à faire pour la fac, je ne suis pas sûre que j’aurai encore le temps de venir écrire ici.. 🙁 Bises à toi!

  10. Delphine dit :

    Coucou Malise,

    Quelles belles photos de ton été bleu et rose. J’adore celle de ton loulou et la coccinelle! Les beaux cheveux de ta loulette (qui ressemble de plus en plus à son frère d’ailleurs) et de ton nouveau trésor poilu!

    En ce qui concerne ton été en noir…allez hop! au stage l’an prochain 🙂

    En vadrouille avec mon poussin chez une productrice locale durant nos vacances:
    « Pfff il m’épuise, il est pénible… »
    « Mais non, c’est un enfant… »

    Grand souriiiiire…Dorénavant, chez nous c’est la méthode des 3R: reculer, respirer, réfléchir…et des fois ça marche…:)

    • malise dit :

      Merci pour tes mots chère Delphine! Oh que oui, l’année prochaine ce sera stage sans aucune hésitation (et pour leur plus grand plaisir en plus, j’en suis sûre)! Je ne connaissais pas cette méthode des 3R, je suis certaine qu’elle doit être efficace… mais un peu moins sans doute au bout de 2 mois de bras de fer… :/

  11. Maman Fatale dit :

    Oh ça me donne tellement envie de repartir en vacances !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *