malise
13 novembre 2012

Je ne sais plus précisément quand ni comment tu as réussi à entrer dans ma vie. Peut-être as-tu profité de cette période pourtant toute proche dont il ne me reste étrangement que de vagues souvenirs. Cette nouvelle page, écrite à quatre mains. Une maison. Une grossesse. Des instants de joie intense dans lesquels tu t’es immiscée.

Je n’ai pas l’impression de t’avoir croisée, avant cela. Sans doute étais tu tapie, aux aguets, attendant patiemment le moment où tu pourrais te manifester.

Continue Reading →

5 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?
5 novembre 2012

Ah la malheureuse! Mais comment ose-t-elle mettre ces méthodes dans le même panier, alors qu’elles sont diamétralement opposées ?

Comment peut-elle assimiler la méthode « dure » du Docteur Richard Ferber, dite du « 5-10-15« , qui prône de laisser pleurer son enfant tout en allant le voir de façon régulière, à celle beaucoup plus « douce » d’Elisabeth Pantley qui encourage un accompagnement dans l’endormissement en évitant justement ces pleurs ?

Continue Reading →

9 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?
18 septembre 2012

Oui, je sais, ça fait un peu mélodramatique comme titre! Mais sans exagération aucune, je peux vous dire que cela nous a bien pourrit la vie. Et que cela nous la pourrit encore régulièrement …

Si vous avez la chance d’avoir un enfant qui dort beaucoup, qui fait des siestes de plus de 45 minutes, qui ne s’est jamais réveillé tous les matins à 6h30, vous ne pouvez pas comprendre mon état d’esprit. Je le sais, ma n°2 est ce genre de bébé. Un « faux nain », comme dirait Marie. Un bébé qui roupille et qui adore ça, un bébé comme je n’aurais jamais cru que cela puisse exister, un bébé qui nous a réconciliés avec les bébés.

Continue Reading →

13 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?
2 juillet 2012

Mesdemoiselles (mais si, moi j’y tiens à ce terme, je ne veux pas qu’on le supprime!) …

Mesdemoiselles, disais-je donc, Mesdames, l’heure est grave …

Figurez-vous qu’en ce moment, j’ai un peu l’impression de vivre comme dans « La Petite Maison dans la prairie ». Si si, je vous promets. On a même Harriet Oleson.

Continue Reading →

3 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?
15 juin 2012

Au début, ce n’est pas du tout ce billet que j’avais imaginé écrire aujourd’hui. En réalité, je voulais vous parler de mon fils, et du clash de la semaine dernière …

Mais ces dernières nuits, la chair de ma chair n°2 a poussé le bouchon un peu loin, Maurice!

Alors il faut absolument que j’en parle … Comme ça, peut-être qu’avec un peu de chance et un gros gros malentendu, ça s’arrêtera après la publication de ce billet,

Continue Reading →

0 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?
2 avril 2012

Chez nous, nous n’avons qu’une chambre pour les enfants.
Pendant ma grossesse, nous avions envisagé toutes les possibilités pour l’aménager, pensant  mettre la Puce avec son Frère quand elle ferait ses nuits. Oui, je sais, nous étions TRES optimistes, mais comme je vous l’ai déjà dit, Loulou a fait ses nuits très tôt, alors on s’était dit que sa soeur prendrait le même chemin … Hum … Que nous étions naïfs! Que nous étions innocents!

Bref, je ne m’étendrai pas d’avantage sur le sujet, car ce n’est pas le propos d’aujourd’hui, mais toujours est-il qu’à 8 mois, la Miss dort toujours dans le bureau (après avoir dormi 3 mois avec nous).

Continue Reading →

4 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?
31 mars 2012

Je vous ai raconté hier comment, sans que en ayons conscience, mon fils s’était attaché à son doudou, surnommé ici « doudou-chien« .

Aujourd’hui, c’est de celui de ma Puce dont je vais vous parler …

A la fin de ma grossesse, je me suis rendue compte qu’elle n’allait pas avoir de doudou à elle. Certes, son Frère a beaucoup de peluches (euphémisme!), et beaucoup sont délaissées (doux euphémisme!), mais nous ne voulions pas lui  donner une des siennes.

Continue Reading →

2 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?
30 mars 2012

Au tout début de ma 1ère grossesse, alors que je ne savais pas encore que j’étais enceinte, nous avons acheté sur un coup de coeur une petite peluche de chien, toute douce, toute mignonne.
En dépit des nombreux doudous qui ont été offerts à mon fils à sa naissance, c’est tout naturellement celui-ci que nous avons mis dans son berceau pour lui tenir compagnie dans ses 1ers jours de vie à la maternité, puis dans son petit lit de retour à la maison.

Pendant des mois, il ne l’a pas regardé. Nous le mettions sur lui au moment du coucher, mais il ne le gardait pas bien longtemps …

Continue Reading →

2 commentaires. Voulez-vous laisser le vôtre ?